Toto Wolff l'annonce : il n'est "pas inquiet" pour la prolongation de Lewis Hamilton en 2021. "Nous avons eu tellement de succès en championnat depuis sept ans (avec tous les titres constructeurs pour Mercedes et six titres pilotes pour Hamilton depuis 2014, ndlr) que je ne vois pas de raison de ne pas continuer", a affirmé Wolff. "Il est à son meilleur niveau et devrait le rester un moment, c'est pourquoi continuer ensemble n'est pas une question."

Hamilton, le halo, Gasly... Nos tops de la saison 2020

Saison 2021
Wolff sur la prolongation d'Hamilton : "Il n'est pas question de menace"
HIER À 09:31

"Si vous voulez savoir pourquoi nous n'avons pas encore signé de contrat, c'est simple: nous donnons toujours la priorité au championnat pour ne pas être distraits par des discussions parfois difficiles", a poursuivi le team principal et PDG de l'écurie. "Ensuite, le Covid a frappé (Hamilton a été testé positif fin novembre, ndlr) et nous avons pris un peu de retard mais nous ne sommes pas inquiets, ça va se faire", a terminé Wolff. "Nous ne donnons pas de date car nous ne voulons pas nous retrouver sous la pression (des médias). Ca sera fait tôt ou tard, avant les essais hivernaux", début mars.

Son dévouement et son professionnalisme sont remarquables

Le patron de Mercedes-Benz Ola Källenius a également été interrogé sur cette question lors de cette visio-conférence de presse suivant l'annonce de l'entrée au capital de l'écurie du géant industriel britannique Ineos, à parts égales avec le groupe Daimler et Wolff. "Lewis Hamilton est le plus grand ou l'un des plus grands pilotes de tous les temps, a répondu Källenius. Son dévouement et son professionnalisme sont remarquables et méritent d'être applaudis. Et en plus, c'est une bonne personne. Nous aimerions que ce partenariat se poursuive et c'est à Toto, dans son rôle, d'y parvenir."

Russell, Hamilton, Wolff, Bottas... Qui sont les gagnants et les perdants chez Mercedes ?

Hamilton, qui aura 36 ans en janvier, a égalé cette saison les sept titres mondiaux de l'Allemand Michael Schumacher. Il en a remporté un chez McLaren en 2008 et les six autres chez Mercedes, où il est arrivé en 2013. Après le dernier Grand Prix de la saison 2020 à Abou Dhabi dimanche, le Britannique a indiqué qu'il espérait que les négociations soient bouclées avant Noël. "Je veux être là l'an prochain car je crois que nous avons encore des choses à faire en piste et surtout en dehors", a-t-il dit.

Saison 2021
Aucune course mais déjà détesté : Mazepin, le sulfureux rookie qui met la F1 dans l'embarras
21/01/2021 À 19:38
Saison 2021
Le départ d'Abiteboul rend Ocon "triste"
21/01/2021 À 18:42