A cours d'énergie et battu sur la ligne d'arrivée en 2019, relégué en fond de grille en 2020 suite à un problème technique, Pascal Wherlein a fini en vainqueur sur le circuit Frères Rodriguez de Mexico, samedi en Formule E. Impeccable en qualification, l'Allemand de Porsche a vu sa persévérance enfin récompensée. Son sens de l'attaque aussi, sur un circuit routier large - par opposition aux tracés urbains habituels - qui a favorisé les attaques à tous les échelons du peloton, et produit des manœuvres spectaculaires pour le plus grand plaisir d'un public toujours enthousiaste à l'idée de voir des bolides.
Trois jours d'essai gratuit et 50% de remise la première année : Abonnez-vous à Eurosport !
Challengé par la Venturi à la puissante chaîne de traction Mercedes - à un niveau flagrant dans la ligne droite de départ/arrivée - Pascal Wherlein s'est finalement joué du Suisse Eduardo Mortora pour filer vers un beau succès. Devant son compatriote et coéquipier Andre Lotterer, à l'aise lors des essais mais pas jusqu'au bout en qualification, et que Porsche a canalisé en fin de course à travers une consigne. La firme d'outre-Rhin avait raison : ses pilotes avaient neuf secondes d'avance sur le troisième, le Français Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) et il n'y avait pas de raison de tenter le diable.
ePrix de Mexico
Vergne : "Je suis vraiment satisfait de ce podium, le week-end était compliqué"
13/02/2022 À 06:06
Après trois rounds, Eduardo Mortara figure en tête de la série avec 43 points, soit cinq de plus que le premier champion du monde de l'histoire de la catégorie électrique, le Néerlandais Nick de Vries (Mercedes), et 13 de plus que le vainqueur du jour.

Vergne a de quoi être content

"Compte tenu de l'histoire que j'ai ici, à Mexico, c'est génial de remporter cette victoire, et fabuleux pour l'équipe, a déclaré Pascal Wehrlein. Je les remercie : la voiture était fantastique. On va faire la fête ce soir ! C'était très important de m'imposer ici et de montrer que je peux marquer le championnat. J'ai vraiment eu le cœur brisé l'an dernier. J'ai récupéré ma mise."
"J'avais un peu plus d'énergie que lui mais on travaille en équipe, a expliqué Andre Lotterer, à propos de la consigne d'équipe. Si j'avais été devant lui, cela aurait été la même chose. Personnellement c'est dur. J'aurais dû mieux me qualifier."
"Ce fut une course intéressante, a jugé Jean-Eric Vergne, désormais dans le top 5 du championnat. Je suis remonté deuxième, et j'ai regardé Mortara et je me suis dis qu'il y avait peut-être un coup à jouer. Puis la stratégie a un peu évolué, j'ai perdu des positions (suite à un contact qui a arraché sa carrosserie à l'avant gauche) que j'ai regagnées à la fin. ce fut un week-end compliqué pour moi, j'ai eu une intoxication alimentaire hier. Je suis satisfait de ce podium. Bravo à Porsche. Maintenant, il va falloir marquer des points à chaque course."
ePrix de Mexico
Wehrlein devant Lotterer : Porsche à la parade pour un doublé
13/02/2022 À 01:17
ePrix de Marrakech
La victoire et la tête pour Mortara
IL Y A 12 HEURES