À l’issue du tour de formation, c’était la Porsche 911 # 98 du Rowe Racing pilotée par Sven Muller qui était en tête, suivie de la Mercedes #4 du team Black Falcon (Maro Engel) et la Lamborghini #563 Orange 1 FFF d’Albert Costa.

Dans le premier virage, le pilote espagnol a pris la première place au prix d’un dépassement plein d’audace avec deux roues dans l’herbe. Sven Muller, lui, a rétrogradé en 3e place. Malheureusement pour Albert Costa, sa procédure de départ a fait l’objet d’une enquête et il a dû rendre ses deux places.

GT Series
Orange 1 Team FFF remporte les Blancpain GT Series 2019 en écrasant la concurrence
30/09/2019 À 13:36

Quelques minutes plus tard, la sortie de piste de Zaid Ashkanani (#53 Dinamic Motorsport) a entraîné un Safety Car. Un peu avant, la Ferrari #72 de Mikhail Aleshin a été victime d’une crevaison alors qu’elle jouait le titre en Pro-Am.

À l’issue du premier changement de pilote, Lucas Stolz (#98 Black Falcon) a pris la tête, devant Marco Mapelli (#563 Lamborghini) et Romain Dumas (#98 Rowe). Raffaele Marciello (#88 AKKA-ASP) est venu s’inviter dans la lutte pour le podium.

Un Full Course Yellow a été ordonné un peu avant le milieu de la course et, lors de la reprise, Mapelli en a profité pour dépasser Luca Stolz grâce à l’excellente reprise de sa Lamborghini. La Porsche de Romain Dumas (#98 Rowe Racing) a écopé d’une pénalité à cause d’un arrêt au stand mal maîtrisé, ce qui a totalement hypothéqué ses chances de victoire.

Un peu avant la dernière de course, un autre Full Course Yellow a précipité les arrêts au stand des coureurs de tête. Yelmer Buurman a remplacé Luca Stolz chez Black Falcon et Andrea Caldarelli a pris la suite de Marco Mapelli chez Orange 1 Team FFF.

Dans les 20 dernières minutes, Michael Meadows est parti dans le bac à gravier à cause d’une crevaison alors qu’il était 3e. Dries Vanthoor, qui était en chasse, a donc pris sa place sur la troisième place du podium. La fin de course a été marquée par un autre Safety Car.

Le final a été explosif. Dries Vanthoor est parti à l’attaque sur Yelmer Buurman, mais les deux pilotes se sont touchés et sont partis en tête à queue. Jake Dennis et Jules Gounon ont donc pris la 2e et la 3e place. Cet incident a ouvert les portes de la victoire à Andrea Caldarelli.

GT Series
Deuxième victoire du week-end pour la #88 AKKA-ASP sur le circuit du Hungaroring
08/09/2019 À 16:46
GT Series
Carton plein de l’équipe AKKA ASP sur la 1re course du Hungaroring
07/09/2019 À 17:43