Forte comme une Turque

Forte comme une Turque
Par AFP

Le 14/08/2004 à 01:05Mis à jour

La Turque Nurcan Taylan a mis fin aux espoirs chinois de quatre médailles d'or en haltérophilie dames aux JO d'Athènes en s'imposant, samedi, en moins de 48 kg, établissant au passage deux nouveaux records du monde.

Taylan, la première femme de son pays à remporter une médaille d'or olympique, a devancé la Chinoise Li Zhuo, la grande favorite qui n'a pu soulever que 205 kg. La Thaïlandaise Aree Wiratthaworn, vice-championne du monde l'an passé, a pris la médaille de bronze (200 kg).

Li, préférée à Wang, championne du monde en titre, ratait ensuite deux possibilités de reprendre la tête du concours à 120 kg et s'inclinait.

L'affrontement à distance entre Taylan et Li a laissé très loin la tenante du titre olympique, l'Américaine Tara Cunningham, qui avait récupéré la médaille d'or de Sydney après l'exclusion de la Bulgare Izabela Dragneva pour dopage.

Cunningham 11e

Cunningham, opérée récemment à l'abdomen, a terminé 11e, alors que Dragneva, qui revenait à la compétition après deux ans de suspension, prenait la 6e place.

Le concours a également été l'occasion pour l'Egyptienne Enga Mohamed de devenir la première femme originaire du monde arabe à participer à une épreuve d'haltérophilie.

0
0