Ce qui ne devait être qu'un simple transfert pourrait se transformer en affaire politique majeure. Ivan Fedotov, gardien de but de hockey de 25 ans évoluant au CSKA Moscou, s'était engagé début mai avec les Philadelphia Flyers et devait ainsi rejoindre la NHL, la Ligue américaine de hockey, cet été. Problème, le portier de l'équipe nationale russe, médaillé d'argent à Pékin cet hiver, a été arrêté vendredi dans une patinoire de Saint-Pétersbourg et emmené dans un bureau d'enrôlement militaire.
L'agence de presse TASS et l'avocat du joueur ont rapporté que Fedotov avait été envoyé à Severomorsk, dans la région de Mourmansk, dans le Grand Nord, au climat rude, où se trouve une importante base navale. Le journal sportif russe de référence Sport-Express et le média Fontanka expliquent de leur côté que le joueur avait été envoyé dans la ville de Severodvinsk, dans la région voisine d'Arkhanguelsk.
LNH
"Elle est une héroïne" : Comment une spectatrice a "changé la vie" d'un employé des Canucks
02/01/2022 À 17:54
La raison ? Fedotov aurait tenté d'échapper à ses obligations militaires, alors que la Russie est engagée dans le conflit en Ukraine que l'on connaît, et dans lequel les Etats-Unis font partie des nombreux soutiens aux Ukrainiens. Par ailleurs, vendredi commençait en Russie le procès de la star américaine du basket-ball Brittney Griner, arrêtée en février dans un aéroport de Moscou pour avoir transporté dans ses bagages ce que des responsables russes ont qualifié de cartouches de vapotage portant des traces d'huile de haschich. Un moyen de pression sur les Etats-Unis, selon les soutiens de Griner, comme le rappelle le New York Times.

Un séjour à l'hôpital

Selon les médias russes, Fedotov a été admis dans un hôpital militaire après son interpellation, car il disait se sentir mal, ce qu'a confirmé son avocat Alexeï Ponomarev. Des soupçons d'empoisonnement comme prétexte pour le transporter dans un organisme d'enquête militaire ont depuis fait leur chemin.

Ivan Fedotov

Crédit: AFP

Un porte-parole de la NHL a déclaré que la Ligue était au courant de la situation de Fedotov, sans faire davantage de commentaires. Du côté des Philadelphia Flyers, on "enquête" sur la situation. Quant au porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, ce dernier a estimé que "des discussions sentimentales autour de ce sujet sont peu appropriées". "L'obligation de faire le service militaire figure dans la loi russe", a-t-il ajouté.
Une situation qui rappelle grandement celle des Soviétiques à la fin des années 80, avec un gouvernement qui redoutait et empêchait le départ de ses joueurs vedettes vers les Etats-Unis.
Avec AFP
LNH
90 matches de NHL reportés à cause du Covid-19
01/01/2022 À 11:23
LNH
Covid-19 : La NHL repousse sa reprise de lundi à mardi
25/12/2021 À 09:10