Getty Images

NHL : Las Vegas remporte le 1er match de la finale de la Coupe Stanley, face à Washington (6-4)

La folie Vegas continue
Par AFP

Le 29/05/2018 à 06:15Mis à jour Le 29/05/2018 à 07:21

NHL - Des buts, du suspense et du spectacle : Las Vegas n'a pas fait les choses à moitié pour ses débuts en finale de la Ligue nord-américaine de hockey sur glace en terrassant Washington 6 à 4, lundi.

Les Golden Knights qui marquent l'histoire de la NHL dès leur première saison, ne sont plus qu'à trois victoires de la Coupe Stanley et d'un exploit quasiment sans précédent dans les quatre grands championnats professionnels nord-américains. Ils se sont imposés 6-4 à domicile, lors du premier match de la finale dans la nuit de lundi à mardi.

Poussés par 18.500 spectateurs survoltés et toute une ville soudée derrière son équipe de hockey depuis la fusillade du 1er octobre dernier qui a fait 58 morts, il leur a fallu moins de huit minutes (7:15) pour prendre l'avantage sur le première situation de supériorité numérique. Alors que la défense de Washington s'attendait à ce que les Golden Knights fassent circuler le palet pour tenter de trouver l'ouverture, Colin Miller a surpris les Capitals avec un tir rapide.

Doublé de Nosek

Les Capitals ont rapidement répliqué grâce une déviation de Brett Connolly qui a pris à contrepied le gardien de Las Vegas Marc-André Fleury, masqué par un défenseur (14:41). Quarante-deux secondes plus tard, Washington prenait l'avantage sur un raid de T.J. Oshie, qui contournait le but de Fleury. L'ailier américain ratait sa reprise, mais son coéquipier suédois Nicklas Backstrom, bien placé, propulsait le puck dans le but de Las Vegas (15:23). Menés 2 à 1, les Golden Knights n'ont pas paniqué et repris leur siège du but de Braden Holtby qui a repoussé plusieurs tirs avant de céder devant William Karlsson (18:19).

Reilly Smith redonnait l'avantage à Las Vegas dès le début de la 2e période (3:21), mais Oshie, très en vue, a permis à Washington d'égaliser en démarquant avec une passe en retrait John Carlson qui trompait Fleury (8:29). La 3e tiers-temps ne pouvait pas plus mal commencer pour Las Vegas qui encaissait après un peu plus d'une minute de jeu (1:10) un quatrième but: le tir à bout portant de Wilson était pourtant stoppé par Fleury, mais le gardien canadien, auteur de 24 arrêts, propulsait le palet dans sa cage avec son patin gauche.

" on ne peut pas être satisfait d'encaisser quatre buts"

L'avantage des visiteurs ne durait pas : à la suite d'un cafouillage devant le but d'Holtby, Ryan Reaves, auteur du but de la qualification historique pour la finale, ramenait les deux équipes à égalité (4-4, 2:41). Le 4e ligne des Golden Knights assommait les Capitals en fin de rencontre. Après une mise en jeu remportée par Pierre-Edouard Bellemare, Shea Theodore trouvait le Tchèque Tomas Nosek qui ne laissait aucune chance à Holtby (9.44).

Nosek ajoutait un dernier but dans le but vide (19.57). "C'était bien pour le spectacle, a souligné Gerard Gallant, l'entraîneur de Las Vegas, mais on ne peut pas être satisfait d'encaisser quatre buts, de les avoir laissés revenir et d'avoir été menés plusieurs fois". "Il va falloir mieux jouer, car Washington, j'en suis sûr va encore mieux jouer", a-t-il prévenu.

0
0