Getty Images

Washington écrase Las Vegas lors du match 4 et pose une main sur la Stanley Cup

Washington a une main sur la Stanley Cup
Par AFP

Le 05/06/2018 à 08:03Mis à jour Le 05/06/2018 à 08:04

NHL - Les Washington Capitals ont fait le break en finale de la Stanley Cup en s'imposant largement (6-2) lors du match 4 sur leur glace face aux Golden Knights de Vegas. Washington n'est plus qu'à une victoire d'un premier titre historique.

Washington et son buteur-vedette Alex Ovechkin n'ont jamais été aussi proches de la consécration. Les Capitals ont surclassé les Vegas Golden Knights (6-2) lundi lors du match 4 de la finale NHL et peuvent décrocher jeudi la Stanley Cup pour la première fois de leur histoire.

A 32 ans, après treize saisons et plus de 600 buts dans la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL), Ovechkin touche au but. Son équipe mène 3-1 dans la série et a encore (potentiellement) trois matches pour remporter la quatrième victoire décisive, tandis que Las Vegas n'a plus le droit à l'erreur.

Mais l'attaquant russe n'est pas satisfait, comme si les désillusions à répétition des saisons précédentes l'avaient vacciné contre tout excès de confiance. "On n'a pas encore produit notre meilleur hockey", a-t-il asséné après l'impressionnante démonstration de son équipe lors du match 4. "Il nous manque une victoire, c'est la plus difficile à aller chercher", a-t-il rappelé.

Devant leur public, les Capitals n'ont pas fait de détails en marquant trois buts en première période sans en encaisser un seul. Ils menaient 4-0 à l'issue du 2e tiers-temps et ils ont puni les Golden Knights qui se sont rebellés en marquant deux buts en 3e période, en ajoutant deux buts de plus. "On doit continuer à jouer chacun de nos matches comme si c'était le dernier de notre carrière", a exhorté Ovi. Vingt ans après sa première et unique finale, perdue sur le score sans appel de 4-0 contre Detroit, Washington ne veut pas laisser passer sa chance.

Vegas a loupé le coche dans le premier tiers-temps

C'est le compatriote d'Ovechkin, Evgeny Kuznetsov, qui a frappé fort lundi soir. Le centre russe a distillé quatre passes décisives, dont la première pour l'ouverture du score (9'54) par T.J. Oshie en situation de supériorité numérique. Ovechkin a lui été impliqué sur le troisième but de son équipe avec une passe pour Devante Smith-Pelly à 21 secondes du terme de la première période.

Les Golden Knights ont pourtant débuté la rencontre pied au plancher mais ont buté sur Braden Holtby, encore excellent (28 arrêts), ou sur l'un des montants de son but. "C'était notre meilleur tiers-temps depuis le début de cette finale, on a touché deux fois les poteaux, on a dominé mais on n'a pas concrétisé, c'est frustrant", a regretté Gerard Gallant, l'entraîneur de Las Vegas.

Après cette troisième défaite consécutive, les Golden Knights doivent maintenant réussir un exploit. Une seule équipe, Toronto en 1942, est parvenue à décrocher le titre après avoir concédé trois défaites. Mais Las Vegas est habitué à réussir l'impossible puisque c'est la première franchise créée de toutes pièces à s'être hissée en finale de la Stanley Cup dès sa première saison.

0
0