Trois ans après la dernière édition du Tour de Corse en tant qu'épreuve du championnat du monde, le mythique rallye revient cette saison par le biais de l'Intercontinental Rally Challenge. "Lorsque le WRC a quitté la Corse, nous étions embêtés, explique Christian Leca, le président de l'ASACC Tour de Corse. Nous ne pouvions pas laisser la Corse, terre de rallye, sans épreuve. Nous avons donc décidé d'intégrer le calendrier de l'IRC et retrouver ainsi l'esprit du rallye, comme il y a quelques années".
Un esprit du rallye que les concurrents et les spectateurs retrouveront tout au long de l'épreuve, avec notamment "la liberté d'accès aussi bien sur les épreuves spéciales que sur les parcs d'assistance", poursuit-il. Le parcours, présenté jeudi, comprend 320 kilomètres de spéciale et s'étale sur trois jours. Concentré principalement autour d'Ajaccio ces dernières années, le Tour de Corse retrouve cette année le nord de l'île de beauté. La première étape partira ainsi de Calvi le jeudi 12 mai et se déroulera exclusivement le long de la côte. L'épreuve migrera ensuite vers le centre, le deuxième jour, pour deux boucles de trois spéciales. La troisième et dernière étape mènera enfin les pilotes à Ajaccio où six spéciales concluront la journée de samedi.
IRC
Delecour: "Aider une équipe d'usine"
02/02/2011 À 20:58
Bouffier : "Ça fait partie de ces rallyes mythiques"
Après le Monte-Carlo en début de saison, une nouvelle épreuve mythique revient donc sur le devant de la scène. "Nous reconstituons le triptyque Monte-Carlo-Corse-San Remo", ajoute Christian Leca. La présence du Tour de Corse en IRC est par ailleurs assurée pour une année supplémentaire et peut-être 2013. "Trente-cinq pilotes se sont déjà engagés. Nous en attendons cent vingt", estime Christian Leca.
Les principaux intéressés, eux, semblent ravis de la présence de l'épreuve au calendrier IRC. "Je suis vraiment impatient d'y être, ça va être super, lance Bryan Bouffier. Je n'ai jamais participé au Tour de Corse, ce sera tout nouveau". "Ça fait partie de ces rallyes mythiques, ajoute-t-il. J'ai pleins de souvenirs, notamment de l'époque des "Groupe B" avec tous les duels qui se sont déroulés sur l'île de beauté. C'était fantastique à suivre. J'ai également vu de très belles images avec des routes adaptés au rallye. Tous les ingrédients sont en place pour que l'on se régale." Comme sur le Rallye Monte-Carlo, Eurosport a également dévoilé son dispositif de retransmission pour l'occasion avec pas moins de six spéciales en direct ainsi que des résumés des étapes.
Tour de Corse
Un succès pour Eurosport
19/05/2011 À 10:06
Tour de Corse
Neuville met les formes
14/05/2011 À 20:26