Fabio Quartararo continue son début de saison canon. Déjà en grande forme lors des FP3 samedi matin, le Français a décroché la huitième pole position de sa carrière en MotoGP, samedi après-midi, sur le circuit de Jerez. A la sortie de FP4 en mode rythme de course, le pilote Yamaha-SRT a réussi à devancer Maverick Vinales (Yamaha) et l’Italien Francesco Bagnaia (Pramac Racing – Ducati) à l’issue de la Q2 avec un chrono en 1’37"007.
Pas au mieux sur un tour rapide, par rapport à la semaine dernière, le Niçois a profité d’une sortie trop large de Vinales au virage 7 pour conserver sa première place sur la grille. Auteur d'un chrono en 1'36"907 sur le gong, Vinales s'est vu priver de la pole position par la direction de course pour cette sortie de quelques millimètres. C'est son chrono en 1'37"102 qui a fait figure de référence finalement.
Grand Prix d'Andalousie
La légende Rossi, toujours sur le podium depuis 25 ans
28/07/2020 À 14:15
Comme la semaine dernière, Quartararo s’élancera en pole de ce qui comptera pour le Grand Prix d’Andalousie. A priori, on assistera à un duel 100% Yamaha d'usine Quartararo-Vinales pour la gagne avec Bagnaia et le revenant Valentino Rossi en outsiders. En forme depuis vendredi, l'Italien a enfin dompté sa Yamaha sur un tour rapide et pris une très belle 4e place, qui lui assure la deuxième ligne. Marc Marquez (Honda), qui avait stoppé après les FP4, a été annoncé forfait par son patron Alberto Puig.

Quartararo "surpris" par sa pole

A chaud, le Niçois n’a pas caché sa satisfaction d’avoir décroché cette pole position qui ne devait pas lui revenir, si la logique avait été respectée. "C’était beaucoup plus difficile (que la semaine dernière), on a amélioré énormément sur le rythme de course. Mais sur le 'time attack' (tour rapide), c’est vrai que je ne me suis pas senti bien du tout. Et il va falloir voir pourquoi", a reconnu le Tricolore au micro de Canal +. "Mais finalement je suis très surpris d’avoir eu la pole position. Le plus important, ce n’est pas qu’on ait eu du mal sur le time attack, l’objectif c’était de terminer sur la première ligne. Voilà, c’est fait avec la pole position. Mais on sait qu’on a encore des choses à améliorer pour demain."
Concernant son duel à venir avec Vinales, avec qui il partage la même machine, le Français a souligné que la victoire se jouerait au pilotage. Mais pas question pour l'homme de ce début de saison 2020 de s'arrêter à ces quelques performances, et surtout cette nouvelle victoire lors de la séance de qualifications. En gros, gagner une bataille c'est bien, gagner la guerre c'est mieux. "Faire la pole position c’est bien, mais le moment où on ramène des points c’est demain."
Grand Prix d'Andalousie
Blessure au champagne et chute gag : les protégés de Rossi se sont illustrés...
27/07/2020 À 14:57
Grand Prix d'Andalousie
Derrière Quartararo et Rossi, Viñales "ne pouvait pas respirer"
27/07/2020 À 11:25