Fabio Quartararo (Yamaha Petronas SRT) n'est pas resté tout en haut de la fiche. Mais il est de nouveau dans le coup. Le Français a réussi deux séances d'essais libres solides, ce vendredi, dans le cadre du Grand Prix d'Emilie Romagne, disputé sur le circuit de Misano. Où Brad Binder (KTM Factory) a brillé. Toujours aussi impressionnant, Binder, qui a remporté en août le Grand Prix de République tchèque, première victoire de KTM en MotoGP, a montré que le constructeur autrichien avait trouvé des solutions après le GP de Saint-Marin, disputé dimanche dernier sur la même piste de Misano.
Mais il n'a devancé que de 2 millièmes de seconde, l'après-midi, le Japonais Takaaki Nakagami (Honda-LCR), et de 16 millièmes Quartararo, bien décidé à se reprendre après ses deux chutes et son abandon de dimanche dernier. "Nous avons bien travaillé depuis dimanche dernier, la moto est plus stable. Le contexte n'est pas très favorable pour nous en ce moment, chez Honda, mais on essaie de se concentrer sur notre travail, on a vraiment besoin d'un podium ce week-end", a réagi le Japonais de 28 ans.
Motocyclisme
Une communication radio en MotoGP ? L'idée étudiée, les pilotes partagés
15/09/2020 À 08:26

Conjoncture idéale pour Quartararo ?

Vainqueur il y a une semaine, Franco Morbidelli, le coéquipier de Quartararo chez Yamaha-SRT, a réussi le 6e chrono du jour, puis il a déclaré forfait pour les conférences de presse de fin de journée, son équipe expliquant qu'il était "malade et avait besoin de se reposer". Le leader du Championnat du monde, Andrea Dovizioso (Ducati), qui compte sept points d'avance sur Quartararo, n'a réussi que le 12e chrono. Quant à Valentino Rossi (Yamaha), 14e, il se réservait visiblement pour la course, une semaine après avoir échoué au pied du podium.
L'Espagnol Marc Marquez, sextuple champion du monde et tenant du titre, est toujours écarté des circuits en raison d'une fracture au bras droit survenue lors de la première épreuve de la saison. Et l'hécatombe continue chez Honda, puisque son remplaçant, l'Allemand Stefan Bradl (Honda), a déclaré forfait vendredi. "Malheureusement, j'ai toujours des douleurs au bras droit, je ne peux pas piloter sur de longs 'runs' sans prendre de risques", a expliqué Bradl.
Il n'a pu réussir que le 20e chrono vendredi matin, à plus d'une seconde et demie de Fabio Quartararo (Yamaha SRT), meilleur temps de la première séance. "Je me sentais bien aujourd'hui, j'ai fait des longs relais réguliers, plusieurs tours d'affilée en 1'32", a expliqué Quartararo. La longue séance d'essais de mardi nous a bien aidés aussi. Je pense qu'on a trouvé de bons réglages pour les qualifications (samedi) et la course (dimanche)", a ajouté le jeune Français, sourire retrouvé.

Fabio Quartararo lors du Grand Prix de Saint-Marin à Misano

Crédit: Getty Images

Grand Prix de Saint-Marin
Quartararo positive après son dimanche noir : "Je vais apprendre de mes erreurs"
13/09/2020 À 17:12
Grand Prix de Saint-Marin
Première pour Morbidelli, Quartararo perd la tête
13/09/2020 À 12:46