Getty Images

À 20 ans, Quartararo décroche déjà sa première pole !

À 20 ans, Quartararo décroche déjà sa première pole !
Par AFP

Le 04/05/2019 à 15:17Mis à jour Le 04/05/2019 à 16:35

GRAND PRIX D'ESPAGNE - À 20 ans, le Français Fabio Quartararo (Yamaha-SRT) a décroché la première pole position de sa carrière à Jérez, samedi. Il devance son coéquipier Franco Morbidelli et le champion du monde en titre Marc Marquez.

Le Français Fabio Quartararo, âgé de 20 ans, a obtenu la première pole position de sa carrière en catégorie MotoGP samedi au Grand Prix d'Espagne, devant son coéquipier italien Franco Morbidelli.

C'est la première saison dans la catégorie reine pour le jeune Français, qui court avec Morbidelli pour l'écurie Yamaha-SRT, satellite de l'écurie officielle japonaise. La dernière pole position d'un Français en MotoGP était celle de Johann Zarco au GP de France l'an dernier et la dernière victoire celle de Régis Laconi il y a près de 20 ans alors que la catégorie reine faisait courir des 500cc deux-temps (1000cc quatre-temps actuellement). Quartararo et Morbidelli ont devancé le héros local Marc Marquez (Honda), quintuple champion du monde. Les trois pilotes formeront la 1ere ligne sur la grille de départ du Grand Prix dimanche.

"C'était un tour énorme"

"C'est incroyable. C'était un tour énorme, j'étais à la limite partout. Cette piste est fantastique et c'est vraiment mon plus beau coup", a déclaré Quartararo. Il occupe actuellement la 10e place au championnat du monde après trois épreuves, avec notamment une 8e place au GP d'Argentine et une 7e à celui des Amériques il y a quinze jours à Austin (Texas). Les Yamaha de l'équipe satellite SRT se sont montrées beaucoup plus performantes que les machines de l'équipe officielle, qui n'ont pu faire mieux que 5e avec l'Espagnol Maverick Vinales et 13e avec l'Italien Valentino Rossi.

La 2e ligne sur la grille de départ sera composée de Andrea Dovizioso (Ducati), actuellement en tête du championnat du monde devant Rossi, Maverick Vinales et Cal Crutchlow (Honda-LCR). Le duel opposant les Ducati et les Honda au championnat du monde reste très indécis. Dovizioso a actuellement 3 points d'avance sur Rossi, 5 sur l'Espagnol Alex Rins (Suzuki) et 9 sur Marquez.

Les qualifications de samedi n'ont pas montré d'avantage clair pour l'une ou l'autre des écuries. L'autre pilote officiel de Ducati, Danilo Petrucci, qui avait pourtant dominé les essais libres, s'élancera du 7e rang alors que Jorge Lorenzo chez Honda partira à une lointaine 11e place sur la grille. Mais c'est surtout Valentino Rossi qui peut être déçu. A 40 ans, le septuple champion du monde et vétéran du plateau s'élancera très loin sur la grille dimanche après n'être même pas parvenu à se qualifier pour la 2e séance d'essais qualificatifs réservée au 12 meilleurs temps.

Les essais libres et qualificatifs ont été marqués par de nombreuses chutes dont celle du Britannique Cal Crutchlow (Honda-LCR), de l'Italien Andrea Iannone (Aprilia), et de Jorge Lorenzo. Le Français Johann Zarco (KTM) a lui aussi tâté du bitume à deux reprises lors des essais libres et ne partira dimanche que de la 18e position, juste derrière son coéquipier Pol Espargaro. Alex Rins, vainqueur du dernier GP des Amériques, n'a pu faire mieux que le 9e temps, les Suzuki étant loin d'afficher la même forme qu'il y a deux semaines, comme le montre le 12e temps de son coéquipier et compatriote Joan Mir.

Le départ du GP doit être donné à 14h00 dimanche.

0
0