Sanctionné mercredi pour avoir pris part à des essais privés avec une moto non conforme au règlement, Fabio Quartararo (Yamaha-SRT) a été privé des vingt premières minutes d'essais libres du Grand Prix d'Espagne MotoGP, le premier de la saison disputé ce week-end, et a fait appel. "Plus d'information sera donné dès que possible", indique le MotoGP mercredi, à propos de l'appel du pilote français.

Grand Prix d'Espagne
Victime d'une fracture du bras droit, Marquez va se faire opérer : "Je reviendrai encore plus fort"
19/07/2020 À 17:25

Concrètement, le règlement autorise les pilotes à participer à des essais privés en cours de saison uniquement sur des motos de série modifiées pour en améliorer la sécurité, afin d'éviter que ces séances soient utilisées pour développer les MotoGP. Les commissaires de course ont estimé que lors d'un entraînement sur le circuit Paul-Ricard du Castellet dans le sud de la France les 18 et 19 juin, Quartararo avait utilisé du matériel non réglementaire "sans en avoir l'intention" et l'ont donc puni.

Le pilote espagnol de Moto3 Sergio Garcia (Estrella Galicia 0,0/Honda) a lui aussi écopé d'une sanction similaire.

La saison de MotoGP débute de vendredi à dimanche par le Grand Prix d'Espagne sur le circuit de Jerez, à huis clos et avec plus de quatre mois de retard dû à la pandémie de nouveau coronavirus. Les catégories Moto2 et Moto3 ont elles disputé une course au Qatar début mars.

Grand Prix d'Espagne
Quartararo, l'acte de naissance d'un crack sur les traces de Rossi et Marquez
19/07/2020 À 16:42
Grand Prix d'Espagne
Quartararo : "Putain, c'est le plus beau jour de ma vie"
19/07/2020 À 13:59