Jorge Lorenzo (Yamaha Factory) n'a que 10 points de retard sur son coéquipier Valentino Rossi et 55 d'avance sur le double champion du monde Marc Marquez (Honda HRC), sa situation semble donc assez confortable.
Au bilan de sa première moitié de saison, on épinglera certainement sa capacité à dominer la concurrence comme ce fut le cas aux Grands Prix d'Espagne, de France, d'Italie et de Catalogne. Mais on ne manquera pas non plus de souligner une certaine fragilité qu'il devra impérativement mettre de côté s'il veut se battre pour le titre mondial jusqu'au bout.
Quoi qu'il en soit, à Indianapolis, un circuit plutôt favorable aux Honda, son objectif sera avant tout de monter sur le podium.
Grand Prix de Valence
Quartararo : "Beaucoup disaient que je ne méritais pas ma place en MotoGP"
17/11/2019 À 19:42
"La pause estivale nous a offert une belle occasion de nous reposer et de recharger nos batteries pour la deuxième moitié de la saison. J'ai pu profiter de quelques jours de soleil à la plage mais je me suis aussi beaucoup entraîné en Californie et au Brésil, où j'ai passé plusieurs jours avant Indy", a-t-il expliqué.
"Je me sens bien, je suis dans une très bonne forme et prêt à affronter l'importante deuxième partie de la saison. La première moitié n'a pas été si mauvaise si on tient compte du début manqué. Je suis très positif et j'espère que je pourrai me battre de la meilleure façon possible avec Valentino et Marc", poursuit-il.
"Habituellement, Indy n'est pas un de mes circuits préférés mais j'y ai gagné dans le passé. L'année dernière, le bitume s'est beaucoup amélioré, mais le tracé est différent de celui des autres circuits. Je pense que nous pourrons lutter pour le podium mais nous devrons être très concentrés pendant tout le week-end pour tenter de gagner de précieux points", conclut-il.
Retrouvez plus d’articles sur GP-inside
Grand Prix de Malaisie
Alors qu'il attaquait Miller, Zarco a été poussé dehors
03/11/2019 À 10:40
Grand Prix de Malaisie
Zarco : "On aimerait bien que la porte Honda puisse s’ouvrir si Lorenzo jette l’éponge"
03/11/2019 À 10:36