El Diablo n'a pas gagné en Catalogne mais il n'est pas prêt d'oublier ce Grand Prix. Fabio Quartararo a enchaîné les émotions fortes ce week-end sur le circuit de Barcelone et a fini la course dans une situation totalement inédite avec sa combinaison ouverte jusqu'à la taille. Malgré le danger et le ralentissement dû à la prise au vent, le pilote niçois a su faire preuve d' un incroyable sang froid pour franchir la ligne d'arrivée en troisième position avant d'être rétrogradé à la quatrième place en raison d'une pénalité et même finalement à la sixième.
"Je ne sais pas ce qui s'est passé, ma combinaison s'est ouverte, j'ai essayé de la remettre mais je n'ai pas réussi. Je peux être heureux de finir 4e", a réagi Quartararo. Tout heureux de retrouver le public sur cette manche espagnole et d'avoir signer sa cinquième pole position consécutive cette saison, Quartararo n'aurait jamais imaginer finir la course dans de telles conditions. Bousculé dans les premiers tours, il était ensuite revenu et luttait pour la victoire. A trois tours de la fin, le pilote Yamaha a pourtant dû revoir ses priorités quand sa combinaison l'a lâché en s'ouvrant de manière inopinée à pleine vitesse. Du jamais vu selon l'ensemble des observateurs.
Grand Prix de Catalogne
Zarco y a cru jusqu'au bout, Quartararo pénalisé mais toujours leader
06/06/2021 À 11:51
Je ne comprends pas comment c'est possible car après la course, j'ai réussi à la remettre
S'il a pu se débarrasser de sa protection pectorale, Quartararo a terminé dans une position des plus inconfortables. Poitrine au vent, il a tout fait pour bien négocier les derniers kilomètres mais a vu Miguel Oliveira et Johann Zarco le distancer. "J'ai essayé de la remettre dans la bonne position mais je ne pouvais pas, a expliqué le pilote Yamaha. C'était difficile de piloter comme ça. Je ne comprends pas comment c'est possible car après la course, j'ai réussi à la remettre".
"Conduire en scooter ça va, mais conduire à 340 km/h, avec l'air qui entre dans la combinaison ça fait un effet parachute", a confié Quartararo. S'il n'était pas question de bomber le torse, le leader du classement général a tout de même su assurer une incroyable troisième place. Il a pourtant finalement été éjecté du podium pour en écopant d'une pénalité pour avoir coupé les deux premiers virages et s'est même finalement retrouvé sixième après une nouvelle sanction des organisateurs. "Je me suis fait chahuter par à peu près toutes les marques de moto devant moi, a poursuivi le récent vainqueur du GP d'Italie, satisfait malgré ses péripéties. J'ai réussi à doubler, à remonter petit à petit et c'est quelque chose que je n'aurais pas forcément réussi l'année dernière". Une course définitivement extraordinaire pour Quartararo qui a engrangé énormément d'expérience.
Grand Prix de Catalogne
Quartararo encore sanctionné à cause de sa combinaison
06/06/2021 À 18:12
Grand Prix de Catalogne
Zarco y a cru jusqu'au bout, Quartararo pénalisé mais toujours leader
06/06/2021 À 11:51