Aleix Espargaro sait à quoi s'en tenir. Victime d'une chute samedi, le pilote de l'écurie Aprilia souffre d'une fracture du talon droit. "La blessure ne nécessitant pas de traitement chirurgical, Aleix s'est vu prescrire sept jours de repos total pendant lesquels il devra utiliser des béquilles", a développé l'écurie, se basant sur des examens médicaux passés à Barcelone.

Espargaro vise l'Autriche

"Le pilote espagnol, victime d'un effrayant high-side (vol plané, ndlr) lors de la dernière séance d'essais libres à Silverstone, a ensuite stoïquement pris la piste pour les qualifications et la course de dimanche", a rappelé Aprilia. Après sa chute, Espargaro avait quitté sur civière la piste pour être mené au centre médical. Il en est sorti en boitant, mais a reçu le feu vert du médecin du MotoGP pour continuer.
Grand Prix de Grande-Bretagne
Quartararo, plombé et inquiet : "Un week-end incompréhensible"
07/08/2022 À 16:03
Malgré la douleur, il avait pris la 6e place des qualifications samedi, avant de finir 9e en course dimanche. Après cette 12e manche sur 20, remportée par l'Italien Francesco Bagnaia (Ducati), Espargaro est toujours 2e du championnat avec 22 points de retard sur le leader français Fabio Quartararo (Yamaha). "L'objectif est d'arriver au prochain week-end de course (19-21 août, Autriche) dans la meilleure condition physique possible", a conclu Aprilia. A 33 ans, Espargaro a remporté cette saison sa première victoire en MotoGP, en Argentine, offrant également à Aprilia un premier succès dans l'élite de la vitesse moto.
(Avec AFP)
Grand Prix de Grande-Bretagne
Zarco, touché, mais pas coulé : "Chuter comme ça, ça me met les boules"
07/08/2022 À 15:23
Grand Prix de Grande-Bretagne
Quartararo limite la casse, Bagnaia fonce, Zarco chute
07/08/2022 À 12:42