Fabio Quartararo a suffisamment de marge pour ne pas s'affoler. En revanche, il n'en a peut-être pas assez pour s'autoriser un joker. Même avec 48 points d'avance en tête du Championnat du monde à quatre épreuves du terme, le Français n'a donc pas encore l'esprit tranquille. Le Grand Prix des Amériques, disputé ce week-end, va en effet offrir son lot d'incertitudes.
Grand Prix des Amériques
Et maintenant, "Captain America" peut-il se battre avec les deux autres super-héros ?
04/10/2021 À 22:32
Bâti sur une surface autrefois marécageuse, également exploité par la F1, le circuit d'Austin est clairsemé de très nombreuses bosses qui compliquent sérieusement la tâche des pilotes MotoGP. Et augmentent le risque de chutes. De quoi inquiéter, forcément, le prodige niçois. "C'est tout juste acceptable pour courir, a-t-il lâché à l'issue de la première journée d'essais. C'est une blague. Sur un tour, ça va mais sur vingt, il y aura de mauvais moments. [...] Selon moi, c'est dangereux, surtout les virages 2, 3 et 10."
Les premiers tours vont être un désastre
Après de nombreuses plaintes, à la fois des pilotes de F1 et de moto, Austin avait entrepris des travaux à l'hiver 2019 afin de réduire les bosses. Mais le mal est plus profond. En 2015, une montée des eaux avait affecté les fondations du circuit, déjà bâti sur un environnement instable. Mercedes, l'écurie de F1, avait assuré lors de son dernier passage que la piste s'était affaissée d'environ 1,5m en moins d'une décennie. Les deux disciplines ont eu beau faire l'impasse sur ce Grand Prix l'année dernière, rien n'a vraiment changé. Ou alors, pas dans le bon sens.

Francesco Bagnaia, Marc Marquez et Fabio Quartararo

Crédit: Getty Images

Désormais, le tracé texan fait quasiment l'unanimité contre lui, et certains pilotes, comme Aleix Espargaro, jugent même la piste impraticable. "On dirait un terrain d'entraînement de motocross, a renchéri Quartararo. Sur une MotoGP, ça ne va pas du tout. On avait dit qu'il fallait resurfacer. Les deux premiers tours de la course vont être un désastre." Pour lui, le meilleur moyen d'échapper à un éventuel chaos sera de décrocher la pole, ce samedi soir.
Grand Prix des Amériques
Quartararo : "Un très, très grand pas vers le titre mais il ne faut pas s'exciter"
04/10/2021 À 07:08
Grand Prix des Amériques
Dauphin de Marquez au Texas, Quartararo se rapproche encore du sacre
03/10/2021 À 19:46