Il n'a pas pu se mêler à la lutte pour la victoire. Ni pour le podium. Mais Fabio Quartararo n'a pas boudé son plaisir pour autant, ce dimanche à Austin. Et pour cause : il s'est offert un duel avec le sextuple champion MotoGP Marc Marquez (Honda). "Même si c'était pour la sixième place, j'ai apprécié cette bataille (...) plus que certaines victoires", a lancé le tenant du titre à l'issue de la course. Et du coup, cette septième place n'a pas du tout la même saveur que le huitième place frustrante ramenée d'Argentine. "J'ai pris beaucoup de plaisir, on s'est bien battu. On a quand même fait une bonne course", a reconnu le Français.
Fabio Quartararo a pourtant fini assez loin d'Enea Bastianini (Gresini), le lauréat du jour. Mais c'est son bras de fer avec Marc Marquez, de retour après une violente chute et deux Grands Prix manqués, qui a clairement changé la donne. Rétrogradé dernier après avoir complétement raté le départ, l'Espagnol de 29 ans, vainqueur sept fois à Austin en neuf éditions, a signé une superbe remontée. Et après avoir dépassé Quartararo au 14e tour, le Français ne l'a ensuite plus quitté.
Grand Prix des Amériques
Bastianini récidive, Quartararo mis en échec par Marquez
10/04/2022 À 18:43

Fabio Quartararo à Austin, 2022

Crédit: Getty Images

On va en Europe, Ce sera des circuits davantage faits pour nous
Au grand bonheur de ce dernier, qui espère bien revivre ça dans quelques temps. Mais pour des places plus prestigieuses bien sûr : "Je pense que Marc sera un prétendant au titre, et je donnerai le maximum pour être prétendant au titre, nous aurons d'autres situations pareilles pour de meilleures positions, annonce le pilote Yamaha. Donc il faut que je retienne des leçons de cette course. Quand on roule derrière un octuple champion du monde (toutes catégories mondiales confondues, NDLR), on apprend toujours".
Cinquième à 17 points du leader (Bastianini) au général, Fabio Quartararo espère forcément que cela arrivera le plus vite possible. Et ça tombe bien, le champion du monde voit un petit coin de ciel bleu arriver après avoir mangé son pain noir. "Sur des circuits comme ça, on n'est pas capable de se battre pour le podium. Mais maintenant, on va en Europe, ce sera des circuits davantage faits pour nous, donc je ferai de mon mieux", annonce-t-il. De quoi faire saliver ses fans. Surtout si Marc Marquez a aussi son mot à dire.

Fabio Quartararo, en tête après les essais sur le circuit des Amériques à Austin

Crédit: Getty Images

Grand Prix des Amériques
Quartararo relativise : "Je préfère avoir cinq Ducati devant moi que cinq motos différentes"
10/04/2022 À 10:15