Une course pour l’histoire, gravée pour l’éternité. Parti cinquième et malmené en début de course, Fabio Quartararo (Yamaha Factory) est passé en mode attaque ce dimanche sur le Grand Prix de Doha pour s’adjuger une éclatante quatrième victoire en MotoGP. La plus belle, parce qu’acquise avec la manière sur la piste ventée de Losail devant un autre Français. Une nouvelle fois deuxième après une dernière joute de haute volée avec son coéquipier et poleman Jorge Martin (Pramac), Johann Zarco confirme ses ambitions de titre mondial. Parti deuxième sur la grille, le Cannois prend la tête du championnat du monde 2021.
Il avait prévenu son monde. Fabio Quartararo l’a annoncé en avant course, de son propre aveu il était "prêt à se battre". Le Niçois a pourtant semblé sonné lors des premiers tours. Débordé par les fusées rouges de la firme italienne Ducati, le pilote officiel Yamaha a patiemment encaissé les coups, avant de les porter à son tour. Le Français a attendu les dix derniers tours avant d’initier sa chevauchée fantastique. Profitant d’un rythme largement supérieur à ses rivaux, Fabio Quartararo s’est rapidement porté à la hauteur du podium.
Grand Prix Doha
Quartararo et Zarco, indestructibles Gaulois
04/04/2021 À 21:23

Doublé français : une première depuis 1954

Et si le plus dur restait à venir, avec trois pilotes Ducati à déborder, le pilote français le plus victorieux en MotoGP n’a pas eu besoin de ferrailler plus que de raison. Ce dernier a été bien aidé par Joan Mir (Suzuki) et Jack Miller (Pramac), les deux pilotes se sabordant mutuellement après quelques frictions sur la piste. Pas de pénalité, mais Quartararo était déjà lancé vers la tête de course, écartant sans ambages et à tour de rôle Francesco Bagnaia (Ducati), Johann Zarco (Pramac), et enfin Jorge Martin (Pramac).
Irrésistible et stimulé par une euphorie empruntée à l’ainée des frères Marquez, Fabio Quartararo s’est envolé au-dessus du sable qatari. Ne manquait plus que l’immense cerise sur la pièce montée tricolore, apposée avec fracas par Johann Zarco, deuxième devant la confirmation Jorge Martin (Pramac). Un doublé français en catégorie reine, c’est tout simplement une première depuis 1954 !
Autre baptême de feu, celui de Johann Zarco, en tête pour la première fois de sa carrière du mondial MotoGP. Si la nuit a enveloppé la piste de Losail, il était temps de rêver pour les pilotes tricolores. Une belle histoire a bien souvent besoin d’un héros et d’un scénario ficelé avec la minutie d’un orfèvre. Ce soir, il y en avait deux pour écrire l’une des plus belles pages de la moto française.
Grand Prix Doha
Quartararo et Zarco, un exploit historique à plus d'un titre
04/04/2021 À 21:11
Grand Prix Doha
"Il y a eu beaucoup d’émotion avec la Marseillaise sur le podium"
04/04/2021 À 20:14