Fabio Quartararo (Yamaha) reste au top. Le Français vainqueur de la manche précédente au Qatar, a devancé les Italiens Franco Morbidelli (Yamaha SRT) de 0"051 et Francesco Bagnaia (Ducati Pramac) de 0"073 en établissant le meilleur chrono des trois séances d'essais libres du Grand Prix du Portugal, ce samedi. L'Espagnol Marc Marquez (Honda), de retour après neuf mois d'absence sur blessure, est resté aux portes du Top 10 après les trois premières séances d'essais libres MotoGP du Grand Prix du Portugal samedi et passera donc par le repêchage en qualification. Le second Français Johann Zarco (Ducati Pramac), leader du classement des pilotes après deux courses, s'en sort avec le 4e temps à 0"184.
A noter aussi la performance du débutant italien Luca Marini (Ducati-Avintia), demi-frère de Valentino Rossi, qui s'est qualifié directement pour la deuxième et dernière partie de la qualification (Q2, lors de laquelle se jouent les douze premières places sur la grille) grâce au 7e chrono à 0"556. Au contraire, le sextuple champion du monde de MotoGP Marc Marquez, opéré à trois reprises d'une fracture de l'humérus droit entre juillet et décembre 2020, le champion en titre espagnol Joan Mir (Suzuki) ou encore le vétéran italien Valentino Rossi (Yamaha-SRT) passeront par la première partie à 15h10, dont les deux plus rapides seulement obtiennent une place en Q2.
Grand Prix du Portugal
Marquez, le retour à la vie
21/04/2021 À 15:07

Martin, l'énorme frayeur

L'Espagnol Jorge Martin (Ducati Pramac), blessé à la tête, à la main et la cheville droites lors d'un impressionnant accident à la fin des essais libres 3 samedi, a été jugé incapable de continuer à rouler et conduit à l'hôpital. Sa chute a provoqué une longue interruption à un peu plus de 4 minutes du terme. Prostré au sol après plusieurs tours sur lui-même dans le bac à graviers et un choc avec sa moto, Martin, conscient, a été évacué en ambulance.
L'Espagnol Alex Marquez (Honda LCR) est également tombé par la suite mais va bien, selon l'attachée de presse de son écurie. Autre pilote à avoir chuté, vendredi après-midi, le Japonais Takaaki Nakagami (Honda- LCR), souffrant de la clavicule droite, a entrecoupé sa séance d'un passage au centre médical pour des injections. Mir est lui privé de son habituel chef mécanicien, testé positif au Covid-19 avant le GP et qui a été remplacé.
Grand Prix du Portugal
"On a surpassé nos limites" : gonflé à bloc, Quartararo est déjà décidé à "faire le triplé"
18/04/2021 À 16:11
Grand Prix du Portugal
Quartararo reste sur son nuage, Zarco redescend sur terre
18/04/2021 À 12:43