Le voilà avec une moto d'usine entre les mains. Et ça change déjà tout. Johann Zarco (Ducato Pramac) a pris la deuxième place du premier Grand Prix de la saison au Qatar grâce à la vitesse de pointe de sa Ducati qui lui a permis de prendre un départ sensationnel et souffler quelques mètres avant la ligne un Joan Mir impuissant. Seul Maverick Vinales (Yamaha Factory) a coupé la ligne avant le Cannois ce dimanche.
"C'était une bonne course, a résumé Zarco au micro de Canal Plus. J'arrivais à rouler vite en m'économisant jusqu'à ce que Vinales arrive. Il était à l'aise dans toutes les enfilades. Il a très bien géré. J'ai tout de suite passé Pecco (ndlr : Bagnaia) pour empêcher Vinales de s'échapper. J'ai essayé de le suivre. Ce n'était pas mal. J'ai fait quelques erreurs. Sur les derniers tours, j'ai réussi mettre de l'énergie et j'ai pris la deuxième place grâce à la puissance de mon moteur."
C'est ce moteur qui lui a permis de signer un départ canon de la 6e position sur la grille de départ, comme les deux Ducati officielles et celle de son équipier chez Pramac, tous les quatre en tête au premier virage. "La moto est inarrêtable", a confié le Français, admiratif, lors de la conférence de presse.
Grand Prix du Qatar
Quel spectacle : Zarco dauphin de Viñales au finish, Quartararo 5e
28/03/2021 À 17:49
Si j'ai une chance de faire quelque chose de bon pendant tout le championnat
Zarco a débuté sa saison par une course solide et régulière. Alors que ses rivaux sont passés par toutes les émotions au fil des tours, à l'image d'un Fabio Quartararo qui a côtoyé le podium avant de perdre du terrain (7e rang) pour finalement sauver les meubles (5e), Zarco est le seul à être reste sur le podium d'un bout à l'autre de la course. Pas mal pour celui qui visait plutôt un top 5 et qui, pointé à 362,4 km/h samedi, s'est aussi offert un nouveau record de vitesse en MotoGP : "Si j'ai une chance de faire quelque chose de bon pendant tout le championnat, je la saisirai, mais pour l'instant je suis juste tellement heureux, je prends cela et j'analyserai demain", a réagi Zarco.
Faire mieux donc arracher sa première victoire en MotoGP. Après cinq pôles et huit podiums, Zarco tourne plus que jamais autour. La saison dernière, Fabio Quartararo, de neuf ans son cadet (30 et 21 ans), a décomplexé les pilotes français en s'adjugeant la première victoire française dans la catégorie reine depuis 21 ans. Au guidon de sa fusée rouge, Zarco a d'ores et déjà semé de belles promesses pour la saison à venir. Et la semaine prochaine, tout ce joli monde se retrouvera au Qatar pour une revanche. L'occasion pour lui de mettre enfin la main sur son premier succès en MotoGP ?
Grand Prix du Qatar
Battu par l'Alien Bagnaia, Quartararo positive : "On peut faire une belle course"
27/03/2021 À 19:23
Grand Prix du Qatar
Bagnaia souffle la pole à Quartararo après une séance folle
27/03/2021 À 17:51