Alberto Puig lui a fermé la porte du motorhome Honda au nez. Mais Johann Zarco roulera bel et bien en MotoGP la saison prochaine. Le pilote français s'est engagé avec l'équipe Avintia, officialisant la nouvelle dans une interview accordée à nos confrères de Moto Journal. Le pilote de 29 ans a longtemps hésité avant d'accepter la proposition de la structure qui s'était classée à la dernière place du championnat du monde en 2019. Mais il a finalement été convaincu. Et pas par n'importe qui.

Zarco pour aider à battre Marquez

Saison 2020
Marc Marquez va se faire opérer de l'épaule droite
26/11/2019 À 18:39

"C'est le fait que Luigi Dall'Igna me dise que je pouvais me fier à lui qui m'a convaincu de signer pour Avintia l'an prochain, a expliqué Zarco à Moto Journal. Comme je doutais encore des compétences du team Avintia, je suis allé voir mon ancien chef mécano, Massimo Branchini. Massimo m’a dit de me fier à Luigi. C’est Luigi Dall’Igna qui va s’occuper de me trouver un bon chef mécano. D’ailleurs, je ne considère pas que j’ai signé avec Avintia, mais avec Ducati."

Le Français a une idée derrière la tête. Et visiblement, Luigi Dall'Igna, manager général de Ducati Corse – la section dédiée à la compétition moto – aussi. L'ingénieur italien, à l'origine de nombreuses innovations technologiques développées ces dernières années, n'a qu'une obsession : faire de la Ducati une machine suffisamment compétitive et polyvalente pour mettre fin à l'hégémonie de Marc Marquez. Dans ce but, il n'a pas laissé échapper l'opportunité de bénéficier de l'expérience de Johann Zarco… seul pilote à avoir testé cinq machines différentes en MotoGP.

Le guidon de Dovizioso ou Petrucci en 2021

Il y a donc, derrière cette officialisation, un accord gagnant-gagnant. S'il est capable de performer comme il l'avait fait au guidon de la Honda de l'équipe LCR lors des trois dernières manches de la saison, Zarco pourrait ainsi postuler pour une équipe plus prestigieuse : "Mon objectif 2020 est de ne pas figurer au-delà de la 10e place. Voire du Top 7, et d’intégrer le team officiel en 2021." Ces objectifs, a priori très ambitieux, donnent en réalité un peu plus de poids à l'accord noué entre Avintia et Ducati le mois dernier : la structure bénéficiera d'un soutien technique et logistique accru du constructeur italien.

Gigi Dall'Igna dans le box Ducati lors du Grand Prix de République tchèque 2019

Crédit: Getty Images

L'équipe, elle, n'a toujours pas officialisé la nouvelle, ni même annoncé le départ de Karel Abraham, qui cèdera donc son guidon à Zarco. Pilote-payant, le Tchèque bénéficiait d'un contrat pour 2020, soutenu par de gros sponsors et par son père, millionnaire et patron du circuit de Brno, qui accueille le Grand Prix de République tchèque tous les ans. "Il y a 90% de chances que je reste où je suis. Je ne sais pas si Zarco apporte de l'argent, ou s'il a le soutien de sponsors, avait lâché Abraham à Speedweek, au lendemain du dernier Grand Prix de la saison. S'il peut ramener 5 millions, il pilotera immédiatement pour Avintia." Visiblement, le Français n'a pas eu besoin de cela.

Motocyclisme
L'histoire finit bien pour Zarco, qui devrait évoluer chez Ducati Avintia en 2020
24/11/2019 À 18:08
Saison 2020
Zarco doublé : Alex Marquez fera bien équipe avec son frère Marc chez Honda
18/11/2019 À 17:55