L'histoire aura donc trouvé son épilogue au sommet. Au bout d'une saison emplie de succès, Suzuki a officialisé ce jeudi le départ de son manager d'équipe, Davide Brivio. Le dirigeant italien, particulièrement respecté dans le paddock, quitte donc le constructeur japonais après un mandat de huit saisons pour découvrir un autre monde, celui de la Formule 1, en l'occurrence au sein de l'écurie française Alpine.

Saison 2021
Nouvelle marque, nouvelles couleurs ? Aston Martin a trouvé son sponsor-titre
07/01/2021 À 18:17

Brivio délaisse le championnat MotoGP, où il aura passé plus de deux décennies dans différents rôles, notamment aux côtés du septuple champion du monde Valentino Rossi, chez Yamaha. Depuis 2013, il pilotait le nouveau projet de Suzuki, qu'il a mené sur le toit du monde en décrochant les titres "pilote" avec Joan Mir et "équipe" avec la structure.

Une décision difficile à prendre

"Un nouveau défi professionnel et une nouvelle opportunité se sont soudainement présentés et j'ai décidé de les saisir, a confié le dirigeant dans un communiqué. Ce fut une décision difficile à prendre et le plus dur est de quitter cette fabuleuse équipe. Je suis triste de ce point de vue mais je suis également très motivé à l'idée de me lancer dans un nouveau défi." Selon Speedweek, Brivio va hériter du rôle de directeur de l'écurie Alpine, qui engagera les pilotes Fernando Alonso et Esteban Ocon en 2021.

Ces stats qui prouvent que cette saison n'était vraiment pas comme les autres

"Sincèrement, j'ai été choqué par cette annonce, a admis Shinichi Sahara, le leader du projet de Suzuki en MotoGP. J'ai l'impression qu'on a pris une partie de moi. En 2020, nous avons obtenu des résultats fantastiques et 2021 sera une année encore plus importante pour conserver notre élan."

Saison 2021
Brivio, du succès en MotoGP avant un saut en F1 : Alpine vers un étonnant pari
06/01/2021 À 16:34
Saison 2021
Décision "dans les prochaines semaines" pour le GP de Melbourne
05/01/2021 À 06:45