3. Marcel Hirscher

Pays : Autriche
Sport : Ski alpin
Nombre de points : 118
Nombre de citations : 22
Meilleur classement : 1er
Classement 2016 : 14e
Il est des injustices flagrantes, remarquables au premier coup d'œil. La main en pleine surface non sifflée. L'essai stoppé à un mètre de la ligne après une chevauchée de 100 mètres. La casse moteur à un tour de l'arrivée quand on est en tête d'un Grand prix. Et puis il y a les petits larcins, ces petits oublis, futiles au premier abord et suscitant au mieux l'étonnement, au pire l'indignation après plus mûre réflexion. L'absence de Marcel Hirscher de notre liste des dix sportifs les plus marquants de l'année 2016 faisait partie de ceux-là, JO, Euro et autres compétitions de marque oblige. Et nous ne pouvions pas ne pas nous "rattraper" cette année, tant le skieur a écrasé, surclassé tout le cirque blanc. L'Autrichien a même reçu des votes en tête de notre hiérarchie 2017, une juste revanche pour le roi de la neige, qui confirme son rang hiver après hiver.
Sportifs de l'année 2017
Federer, le grand retour du roi
29/12/2017 À 12:02
Car sans vouloir faire offense aux géants qui constituent notre duo de tête, il est sans doute le plus régulier de toute la saison, tous sports confondus. Du 1er janvier (ou plutôt du 23 octobre 2016, date officielle du début de la saison 2016-2017) jusqu'à ce 27 décembre, Marcel Hirscher n'a laissé personne d'autre que lui se poser en leader de sa discipline, et plus encore en cador du sport mondial.
Car s'il n'a pas attendu cette année pour prouver qu'il était de la caste des (très) grands, son millésime 2017 restera à jamais celui qui l'a fait devenir géant, le premier homme à remporter six globes de cristal du classement général de la Coupe du monde. Ce, consécutivement. Demandez à tous les plus illustres des champions ce qui est le plus dur dans le succès. Un grand nombre d'entre eux vous répondra la continuité. Un obstacle qui a semblé n'avoir aucun effet sur Hirscher.
Neuf géants au calendrier de la Coupe du monde, huit podiums, quatre victoires. Sept podiums en onze podiums sur le slalom. 36 épreuves, 16 présences sur la boîte, un ratio proche des 50%. Et deux fois plus de places dans le Top 3 d'une course que son plus proche poursuivant Kjetil Jansrud. Vous avez dit domination sans partage ? Soufflez un bon coup, ce n'est pas fini. Il a signé son deuxième triplé des globes du général, du slalom et du géant après 2015.
Ses huit victoires sur l'année civile égalent sa performance de 2015, à un succès de sa marque de 2012, ce avant le combiné de Bormio vendredi, épreuve qu'il n'a encore jamais gagné, un rare vide dans son palmarès des plus garnis. Un possible 50e succès qui le ferait rejoindre Alberto Tomba dans le Top 3 des avaleurs de pentes les plus victorieux en Coupe du monde.
Et non content d'avoir survolé les débats dans l'habituel quotidien de la Coupe du monde, il s'est aussi employé à réaliser les Mondiaux presque parfaits. Champion du monde sur ses deux disciplines de prédilection, Hirscher n'a manqué le triplé que pour un tout petit centième sur le super combiné. Une médaille d'argent synonyme de troisième édition consécutives avec trois breloques autour du cou. Et dire que son Autriche est passé au travers lors de l'épreuves par équipe…
On aurait pu croire qu'une blessure à l'entraînement en août dernier allait limiter son hégémonie, laisser un peu d'air et d'espoir aux Kristoffersen, Svindal et compagnie. Peine perdue. Bien que diminué, même parfois vacillant comme à Madonna di Campiglio, Hirscher est inébranlable. Malgré une préparation forcément tronquée par sa fracture à la malléole, l'Autrichien est déjà en tête du classement de la Coupe du monde 2018, comme toujours. Lui, se dit "sur le fil" à connaître autant de réussite avec si peu d'entraînement. Oui mais avec Marcel Hirscher, les fils sont cousus d'or, sertis de cristal. Et quelque chose nous dit qu'un séjour olympique fructueux en Corée du Sud devrait lui offrir une belle place dans notre classement dans 12 mois.
https://i.eurosport.com/2017/12/25/2234874.jpg
Sportifs de l'année 2017
Le miracle Nadal
28/12/2017 À 15:31