1. Roger Federer

Pays : Suisse
Sport : Tennis
Nombre de points : 232
Nombre de citations : 25
Meilleur classement : 1er
Classement 2016 : -
Confidence pour confidence, l'idée nous a traversé l'esprit de réunir Roger Federer et Rafael Nadal. Ils ont été les deux personnages centraux du tennis mondial et, au-delà des strictes affaires de la petite balle jaune, leur retour au premier plan restera comme la grande histoire sportive de l'année 2017.
Sportifs de l'année 2017
Le miracle Nadal
28/12/2017 À 15:31
Alors, Federer ou Nadal ? Roger ou Rafa ? Choisir de ne pas choisir aurait été confortable. Mais nous n'avons pas voulu de cette solution de facilité. A Melbourne, au mois de janvier, le plaisir majeur était de les revoir au sommet tous les deux, en même temps, au même endroit. Mais il fallait un vainqueur. Ici aussi.
C'est donc Roger Federer. La question a divisé la rédaction. Une grosse moitié (13 sur 25) a choisi de placer le Bâlois en première position. Six autres lui avaient préféré Nadal. Federer s'est même retrouvé hors du podium de quatre des votants. Mais il n'a été oublié par personne et a cumulé 232 points, 15 de plus que son grand et éternel rival.
Son 4-0 contre Nadal a pesé
C'est la troisième fois que Roger Federer est sacré sportif de l'année par notre rédaction, ce qui le replace à une encablure du recordman en la matière, Usain Bolt, récompensé à quatre reprises. Il avait réussi le doublé en 2006 et 2007. Dix ans après, le revoilà donc au sommet et c'est peut-être l'aspect improbable de cette résurrection qui a fait la différence.
Oui, Rafael Nadal est lui aussi revenu au premier plan. Lui aussi a connu des blessures. Mais il est plus jeune de cinq ans. Reconquérir le monde à 31 ans ou à 36, ce n'est pas la même chose. Et son dernier sacre en Grand Chelem datait de 2014, pas de 2012. Federer revient de plus loin.
Tout ceci a sans doute pesé, tout comme le bilan des deux hommes dans leurs confrontations directes : quatre matches, quatre victoires pour Federer, dont trois en finale de grands tournois. Au fond, tout s'est probablement noué dès la finale de l'Open d'Australie au mois de janvier, au cours de laquelle Federer a su s'arracher pour ne pas subir, une fois de plus, la loi de son Némésis.
Vainqueur de l'Open d'Australie, de son huitième Wimbledon, nouveau record pour le tournoi londonien, mais aussi de trois Masters 1000 (Indian Wells, Miami, Shanghai), Federer a il est vrai vécu une année de rêve. D'autant plus sidérant qu'il avait passé les six derniers mois de l'année 2016 à l'infirmerie. Revenir sur le circuit marquait déjà une forme de victoire. Mais une écrire de nouvelles pages d'histoire d'un sport qu'il a déjà si bien servi depuis plus de 15 ans laisse sans voix.
https://i.eurosport.com/2017/12/29/2236174.jpg
Sportifs de l'année 2017
Hirscher toujours plus proche des sommets
27/12/2017 À 15:01