10. Teddy Riner (France)

Sport : Judo
Nombre de points : 38
Nombre de citations : 10
Meilleur classement : 4e
Classement 2016 : 10e
Tous sports confondus, Teddy Riner est probablement un des champions les plus dominants du XXIe siècle. Le judoka le plus titré de l'histoire n'a plus perdu un combat depuis 2010. Dans sa catégorie, les +100 kg, sa dernière défaite remonte plus loin encore, aux Jeux Olympiques de Pékin. Et personne ne l'a fait tomber sur un mouvement impliquant un score depuis 2007. Des statistiques délirantes. En 2017, Riner a encore étoffé son palmarès, décrochant un nouveau titre chez les lourds et un autre en toutes catégories, pour atteindre l'effarant total de 10 titres mondiaux.
Sportifs de l'année 2017
Federer, le grand retour du roi
29/12/2017 À 12:02
Il a donc commencé sa moisson de l'année dans sa catégorie, lors des Mondiaux de Budapest, où il était venu sans la moindre compétition dans les pattes depuis le début de la saison. Un risque, forcément. Même quand on s'appelle Riner. Après une matinée tranquille (quatre combats, quatre ippons), ses deux derniers duels ont été autrement plus complexes.

Teddy Riner, sacré champion du monde pour la 10e fois à Marrakech

Crédit: Getty Images

Decima, Tokyo, Paris...
En demi-finale déjà, face au prometteur Géorgien Guram Tushishvili (22 ans), champion d'Europe 2017. Victorieux dans le "golden score", Riner venait de se faire une belle frayeur quand Tushishvili l'a fait tomber sur un coude la prolongation à peine commencée. En finale, contre le Brésilien David Moura, Riner a encore dû passer par la prolongation pour s'en sortir au bout de deux minutes. Le colosse tricolore domine moins son sujet, mais c'était attendu après son long break post-olympique, ses kilos en trop et ses soucis au tibia. Mais, malgré tout ça, personne n'a encore trouvé la clé pour battre Riner.
Un peu plus de deux mois plus tard, monsieur Teddy a donc remis ça, à Marrakech cette fois, et en toutes catégories. Un exercice de style supplémentaire qu'il s'est imposé pour conquérir un 10e titre de champion du monde, cette fameuse "decima" à lui dont il rêvait. Plus serein et davantage préparé qu'à Budapest, il a pu donner sa pleine mesure, à l'image de sa nouvelle victoire contre Tushishvili, dès le deuxième tour, après une minute de combat cette fois ! Après avoir battu en finale le Belge Nikiforov, Riner a pu ouvrir grand ses deux mains et montrer ses dix doigts. Il devra s'en faire greffer une autre au prochain titre mondial...
Creusant toujours plus loin le sillon de sa propre légende, Teddy Riner, monument historique et toujours patron du temps présent, n'est pas à court de défis. Il s'invente aussi un avenir. Tokyo 2020 est déjà dans sa tête, avec la perspective d'un troisième titre olympique. Il ne s'interdit même pas de songer à Paris 2024. Cela semble invraisemblable, mais ce champion a tellement banalisé l'exceptionnel qu'au fond, plus rien ne nous surprendrait vraiment. "Rien n'est impossible avec un phénomène comme ça. Sa tête et son physique feront la différence", souffle son entraineur, Laurent Calleja. Y a-t-il encore un audacieux pour douter de Teddy Riner ?
https://i.eurosport.com/2017/12/15/2229642.jpg
Sportifs de l'année 2017
Le miracle Nadal
28/12/2017 À 15:31