Eurosport

Sportif de l'année 2015 : Maître Novak Djokovic, si haut perché

Maître Novak, si haut perché

Le 30/12/2015 à 15:01Mis à jour Le 30/12/2015 à 15:20

TOP 10 MONDE - Pour la deuxième fois après 2011, Novak Djokovic est consacré sportif de l'année par la rédaction d'Eurosport.fr. Le Serbe a repoussé ses propres limites et laminé la concurrence au cours des derniers mois. Une saison d'anthologie.

Le classement final

22 membres de la rédaction d'Eurosport.fr ont participé au vote, désignant leurs 10 sportifs les plus marquants de l'année 2015. Des points sont attribués à chacun, une première place rapportant 10 points, une deuxième neuf, et ainsi de suite.

Le Top 10 monde 2015

Ont également reçu des voix mais sans figurer dans le Top 10 : Anna Fenninger (11e, ski alpin), Mo Farah (12e, athlétisme), Simone Biles (13e, gymnastique), Ashton Eaton (14e, athlétisme), Chris Froome (15e, cyclisme), Florent Manaudou (16e, natation), Genzebe Dibaba (17e, athlétisme), Tom Brady (18e, foot US), Jorge Lorenzo (19e, moto), Teddy Riner (20e, judo), Martin Fourcade (21e, biathlon), Floyd Mayweather (22e, boxe), Anita Włodarczyk (22e, athlétisme), Nikola Karabatic (22e, handball).

Pourquoi lui ?

Pour nous, ce ne pouvait être que lui. Novak Djokovic a survolé la planète tennis en 2015, mais aussi la planète sport. Il y a quatre ans, après une année exceptionnelle, dont tout le monde pensait alors qu'elle constituerait à jamais un sommet inégalable dans sa carrière, le champion serbe avait déjà été désigné sportif de l'année par la rédaction d'Eurosport.fr. Cette fois encore, il n'y a pas eu photo. Et c'est bien logique. Djokovic est allé encore plus haut. Encore plus loin. A nos yeux, il est un vainqueur incontestable.

Il aura d'ailleurs été un vainqueur quasi incontesté. Sur les 22 votants, Djokovic a été placé 18 fois en première position. Le reste ? Trois places de deuxième et une de troisième. Une quasi-unanimité donc autour de sa personne, pour un total de 215 points sur 220 possibles. Loin, très loin devant Usain Bolt. Une véritable razzia du Djoker donc, à l'image, finalement, de ce qu'il a réalisé sur le circuit tout au long de cette année 2015.

Pour Djokovic, ce fuit l'année presque parfaite. Il a affolé les compteurs et bouclé sa saison avec des statistiques absolument ahurissantes. 15 finales consécutives, 11 titres, un 5e Masters, un record de victoires en une saison en Masters 1000 (6), un nouveau record de points à l'ATP sur une saison et, bien évidemment, ce nouveau Petit Chelem qui lui a permis d'atteindre un total de couronnes majeures à deux chiffres (10).

Il n'a manqué au glouton de Belgrade qu'un match pour que sa campagne historique soit purement et simplement légendaire. Cette finale de Roland-Garros, qui lui a glissé entre les doigts, en grande partie à cause du talent de Stan Wawrinka, impérial ce jour-là. Mais c'est aussi le seul match capital de l'année où Nole a globalement manqué de maitrisé. Il jouait gros, trop gros peut-être, lui qui n'a encore jamais soulevé la Coupe des Mousquetaires.

Si ce manque pèse sur son bilan, il ne le ternit pas au point d'en faire un obstacle à sa consécration. D'autant que, s'il a été vorace dans la victoire, Djokovic a aussi su se montrer grand dans la défaite. Dans SA défaite. La seule qui compte vraiment parmi ces 6 revers concédés en 88 rencontres. Son attitude, après la finale perdue face à Wawrinka, a été exemplaire. Le long hommage du public du Chatrier, pourtant pas toujours tendre, lui a même tiré des larmes. Un vrai beau moment dans une vraie grande année.

Novak Djokovic lors du Masters 1000 de Shanghai

Novak Djokovic lors du Masters 1000 de ShanghaiAFP

Son année en 5 dates

  • 1er février : Après avoir sorti Wawrinka en demi-finale, Novak Djokovic dompte Murray en 4 sets en finale de l'Open d'Australie. C'est son 5e titre à Melbourne.
  • 7 juin : Invaincu depuis 28 rencontres, il s'incline en 4 sets en finale de Roland-Garros contre Stan Wawrinka. Sa troisième défaite en finale en 4 ans à Paris.
  • 12 juillet : Surmontant sa frustration de Roland-Garros, il décroche un 3e titre à Wimbledon en battant Federer en finale.
Novak Djokovic vs Roger Federer, finale de Wimbledon 2014.

Novak Djokovic vs Roger Federer, finale de Wimbledon 2014.Panoramic

  • 13 septembre : Nouvelle finale face à Federer, à l'US Open cette fois. Et nouvelle victoire en 4 manches du Djoker, malgré le soutien appuyé et bruyant du public de Flushing au Suisse. Djokovic atteint la barre des 10 victoires en Grand Chelem.
  • 22 novembre : Le numéro un mondial achève sa saison en apothéose en remportant le Masters pour la 5e fois de sa carrière. Battu en poules par Federer, il prend sa revanche sur le Bâlois lors d'une finale à sens unique.
Novak Djokovic après son 5e titre au Masters, en novembre 2015

Novak Djokovic après son 5e titre au Masters, en novembre 2015Panoramic

0
0