Sportifs français 2021

10. Antoine Dupont (Rugby)
9. Perrine Laffont
8. Mercredi 22 décembre
7. Jeudi 23 décembre
6. Vendredi 24 décembre
5. Samedi 25 décembre
4. Dimanche 26 décembreµ
3. Lundi 27 décembre
2. Mardi 28 décembre
1. Mercredi 29 décembre

9. PERRINE LAFFONT

Sportifs de l'année
Palmarès Monde : Djokovic égale (encore) Federer avec un 3e sacre
29/12/2021 À 11:36
Sport : Ski acrobatique
Nombre de points : 59
Nombre de citations : 20
Meilleur classement : 4e
Classement 2020 : 8e

Pourquoi elle ?

Les quatre à la suite. Preuve de la façon dont Perrine Laffont s'est imposée dans le paysage sportif français, c'est la quatrième édition consécutive que la "bosseuse" tricolore figure parmi les dix premiers de notre classement des sportifs français de l'année. 6e en 2018, 4e en 2019, 8e en 2020, elle termine cette année au 9e rang. Ce n'est pas une mince performance en cette année de Jeux Olympiques d'été que de se frayer un chemin dans ce Top 10. Mais elle le vaut bien.
Si elle n'avait pas de J.O. à se mettre sous les spatules en 2021 (ce sera pour dans quelques semaines à Pékin la concernant), Perrine Laffont a toutefois garni un peu plus son palmarès. Elle a même bouché le dernier trou sur celui-ci en décrochant son premier titre de championne du monde au début du mois de mars, au Kazakhstan. Multiple lauréate du globe de cristal, championne olympique à Pyeongchang en 2018, il lui manquait cette couronne planétaire pour parfaire sa collection.

Un run presque parfait, un long suspense puis l'émotion : Perrine Laffont sur le toit du monde

A seulement 23 ans, l'Ariégeoise possède désormais un des plus beaux palmarès du sport hexagonal, toutes disciplines confondues. Année après année, elle parvient à se maintenir au sommet. Jamais rassasiée, jamais à court d'une ambition ou d'un objectif, elle continue de dominer son sport. Sa phénoménale constance lui a par ailleurs permis de remporter pour le 4e hiver consécutif le globe de cristal de la Coupe du monde de ski de bosses. Mais elle estime "ne pas avoir encore fait le tour" de sa discipline.
Tant mieux, car les Jeux Olympiques approchent. En Chine, au mois de février, elle briguera une deuxième médaille d'or consécutive, qui lui permettrait de franchir un pas de plus dans la légende du sport français. Celle qui se dit "bonne vivante" et "un peu fofolle" dans sa tête ne veut plus entendre parler de pression, maintenant qu'elle a absolument tout gagné : "Tout ce qui peut m'arriver maintenant ne sera que du bonus. C'est comme si je n'avais plus de pression du résultat. Quand j'étais jeune, j'avais besoin de gagner quelque chose en échange de l'effort que je produisais à l'entraînement. Maintenant je prends du plaisir en me faisant mal à l'entraînement et je prends du plaisir à me sentir progresser."
Quoi qu'il en soit, ne vous étonnez pas si vous la retrouvez encore dans les parages de notre classement dans douze mois. Si tout se passe bien à Pékin, elle pourrait même y figurer plus haut que jamais.

Laffont : "Être la fille à battre, ça me met un peu de pression"

Son année en 5 dates

5 février : Quatrième manche de Coupe du monde de la saison et quatrième victoire, à Deer Valley.
8 février : Perrine Laffont s'adjuge la Coupe du monde de ski de bosses pour la quatrième année consécutive. Un nouveau petit globe pour celle qui aura régné sur toute l'Olympiade sur sa discipline.
2 mars : A Almaty, elle décroche l'unique titre qui manquait encore à son palmarès, celui de championne du monde. Malgré la pression et son statut de grandissime favorite, elle ne flanche pas et arrache l'or lors du dernier run.

Perrine Laffont à Deer Valley.

Crédit: Getty Images

9 mars : Eliminée en quarts de finale dans l'épreuve des bosses parallèles, la Française rate le doublé mondial. Elle termine 7e... son plus mauvais résultat de l'hiver.
12 décembre : En difficulté la semaine précédente en ouverture de l'hiver, elle décroche son premier succès de la saison à moins de deux mois des Jeux de Pékin, en remportant l'épreuve de bosses parallèles à Idre Fjäll, en Suède.

Laffont retrouve le goût du succès

Sportifs de l'année
Djokovic, toujours plus haut, toujours plus grand
29/12/2021 À 11:00
Sportifs de l'année
Palmarès France : Clarisse Agbegnenou première femme sacrée depuis 2006
29/12/2021 À 10:14