Grosse déception pour l'équipe de France de pentathlon. Elodie Clouvel et Marie Oteiza comptaient toutes les deux parmi les prétendants au podium à Tokyo, au vu du passé de la première et des résultats récents de la seconde. Mais elles ont finalement échoué aux 6e et 10e places, trainant comme un boulot leur entame catastrophique à l'escrime, l'épreuve initiale, jeudi. La médaille d'or est revenue à la Britannique Kate French.
Seulement 13e et 24e après l'escrime, Marie Oteiza et Élodie Clouvel avaient besoin d'effectuer une remontée fantastique pour prétendre à une médaille. L'épreuve de natation, vendredi matin, leur a permis de se replacer. Clouvel a pris la 3e place du 200 mètres nage libre et Oteiza la 7e. Puis, après l'équitation, qui a été fatal à l'Allemande Annika Schleu, dont le cheval récalcitrant a refusé de sauter après les quatre premiers obstacles les deux Françaises ont pu recommencer à y croire. Oteiza était remonté au 6e rang, Clouvel au 8e.
Tokyo 2020
Plainte pour maltraitance animale contre Schleu
13/08/2021 À 15:24

Terrible image : un cheval indomptable fait perdre l'or à Schleu, qui fond en larmes

Clouvel : "Je serai à Paris en 2024"

Lorsque l'épreuve finale du laser, qui regroupe cross et tir, a débuté, Marie Oteiza pointait à 11 secondes du podium. Mais elle a complètement à l'heure de vérité pour reculer en 10e position. Elodie Clouvel, elle, avait 25 secondes de handicap à combler. Elle y a cru un petit moment, mais n'a pu compléter sa remontée en calant lors du dernier tir. La vice-championne olympique de Rio, épuisée, s'est écroulée après la ligne d'arrivée.
"J'ai cette douleur au talon qui m'a beaucoup embêtée. Je pensais pouvoir passer au-delà mais ça m'a quand même mis dans le doute, a déclaré Clouvel après son parcours. J'ai tout tenté mais il y avait plus forte que moi aujourd'hui. Je suis fière de ce que j'ai donné et je ne cherche pas d'excuse. Les trois médaillées sont très fortes et je suis à ma place. J'aurais aimé écrire l'histoire différemment mais il faut l'accepter et je serai à Paris en 2024". Marie Oteiza reconnaissait pour sa part un sentiment "mitigé". "Je ne venais pas pour la 10e place, a déclaré la championne d'Europe 2018. Je n'ai rien fait de catastrophique mais rien fait d'incroyable. Et il y avait des filles beaucoup plus fortes aujourd'hui"
Le pentathlon tricolore compte maintenant sur les deux Valentin, Prades et Belaud, pour sauver ses Jeux. Eux aussi sont arrivés à Tokyo avec de sérieux espoirs de médailles. Mais s'ils ont moins compromis leurs chances à l'escrime que Oteiza et Clouvel, ils n'ont pas non plus pris le départ idéal, en terminant respectivement 11e et 19e. L'épreuve masculine reprendra samedi matin, dès 7h25 heure française, avec le 200 mètres nage libre.
Tokyo 2020
Les Français loin du podium sur le pentathlon
07/08/2021 À 12:33
Tokyo 2020
L'entraîneure allemande de pentathlon moderne exclue pour avoir frappé un cheval
07/08/2021 À 08:40