En janvier 2022, le Dakar proposera un parcours avec plus de dunes pour une 3e édition en Arabie saoudite. Du départ le 2 janvier à Hail dans le nord du pays jusqu'à l'arrivée le 14 janvier à Jeddah (ouest), le Dakar 2022 proposera un parcours avec plus de sable, notamment dans le quart sud-est du pays, cette immensité de dunes surnommée le "Quart vide". "On va aller explorer des endroits qu'on n'a pas totalement explorés, en mettant l'accent sur le sable et les dunes", explique à l'AFP David Castera, directeur du Dakar.
Dans le "Quart vide", les équipages auront droit à une étape marathon, c'est-à-dire "à l'ancienne" sans assistance, lors de deux journées exclusivement sablonneuses. C'est peut-être là que se jouera la succession de Stéphane Peterhansel, vainqueur une 14e fois en 2021. "Si on va chercher du sable, c'est une bonne nouvelle, assure le pilote français. Il y aura une sélection sur les capacités de franchissement mais aussi la navigation en hors-pistes".

Peterhansel a maîtrisé, Al-Rajhi a foncé : le résumé de la 10e étape

Dakar
Elena appelle Loeb à quitter Prodrive : "S'il a les couilles, on repart ensemble"
17/03/2021 À 16:41
Comme en 2021, les équipages découvriront la spéciale du jour juste avant le départ sur des tablettes électroniques, généralisées à toute la partie autos et camions et installées pour la catégorie élite des motos. Les concurrents seront transférés à Ryad (par avions pour les équipages) pour la journée de repos le 8 janvier avant de rallier Jeddah, port de la mer Rouge où avait été donné le départ en 2020 et 2021, et qui a accueilli l'arrivée de cette dernière édition.

Avec la Jordanie, les Emirats Arabes Unis ou Oman en 2023 ?

Pour la quatrième année d'affilée, le Dakar se déroulera dans un seul pays. L'édition 2019 au Pérou était la première depuis la création en 1978 à ne pas passer de frontières. "Dans la conjoncture actuelle avec la pandémie de Covid-19 on est malheureusement encore obligés de se concentrer sur l'Arabie saoudite. Ce n'est pas très grave car il y a tout ce qu'il faut, mais dans l'esprit du rallye on est dans cette démarche-là, explique Castera, ancien motard, directeur sportif du Dakar et copilote. Je pense que dès l'année prochaine il y aura un autre pays" au programme, ajoute-t-il, citant "la Jordanie, les Emirats Arabes Unis, Oman... et pourquoi pas un jour tous ces pays réunis".
Dakar
Prodrive répond à Elena après son éviction : "Des conclusions auxquelles nous étions tous arrivés"
17/03/2021 À 14:52
Dakar
La fin d'une ère : Loeb se sépare d'Elena, non sans orage
16/03/2021 À 17:42