Une très belle page du sport automobile français se tourne ce mardi. Sur son compte Twitter, Sébastien Loeb, nonuple champion du monde des rallyes, a annoncé qu'il se séparait de Daniel Elena, son fidèle copilote depuis 23 ans. "Après cinq Dakar passés ensemble et des discussions avec l'équipe, nous sommes arrivés à la conclusion qu’il serait peut-être bien d’essayer autre chose, a expliqué Sébastien Loeb. Ce n’est pas sans un pincement au cœur que nous ne prendrons pas le départ en 2022 en tant que coéquipiers."
Le pilote alsacien de 47 ans a justifié ce choix dans un entretien accordé mardi à L'Equipe. "Ce n'était pas une décision facile à prendre et ce n'était pas un coup de fil évident à passer, a-t-il ajouté. J'ai eu pas mal d'avis extérieurs sur Daniel, nous en avons discuté avec Prodrive et après avoir analysé notre prestation sur le dernier Dakar, nous sommes arrivés à la conclusion qu'il pourrait être bien d'essayer autre chose. J'ai 47 ans, je n'ai plus beaucoup d'années devant moi pour gagner le Dakar donc je veux mettre toutes les chances de mon côté... Mais cela ne change rien à ma relation avec Daniel, avec qui j'ai partagé énormément de choses."
Dakar
Plus de dunes et de sable : Le tracé du troisième Dakar saoudien présenté
11/05/2021 À 17:44

Loeb et Elena, des galériens embarqués dans la nuit

Sébastien m'a dit que c'était une demande de Prodrive
"Seb m'a appelé un peu avant midi ce mardi pour m'annoncer qu'il allait poursuivre sa carrière avec un autre copilote, a confirmé Daniel Elena, très remonté, toujours dans L'Equipe. Il m'a dit que c'était une demande de Prodrive, qui trouvait que je n'avais pas été assez impliqué et que j'avais fait trop d'erreurs de navigation lors du dernier Dakar." Lors de la 8e étape entre Sakaka et Neom, le 11 janvier dernier, Sebastien Loeb et Daniel Elena (BRX) sont en effet restés bloqués plusieurs heures dans le désert saoudien à cause de crevaisons avant d'abandonner.
Sur son compte Facebook, Daniel Elena, qui a débuté avec Sébastien Loeb en 1998, a laissé éclater sa colère. "Loeb-Elena, neuf titre de champion du monde, 79 victoires en WRC, qu'est-ce que c'était sympa. Loeb-Elana, au Dakar, c'était génial. Loeb-Elena chez Hyundai, les deux dernières années, magnifiques, deux titres de champion du monde constructeurs que Hyundai n'avait jamais réussi à avoir, Loeb-Elena cette année sur le Dakar avec Prodrive, c'était de la m... J'ai reçu un appel de Seb aujourd'hui. Prodrive a décidé que je ne faisais pas l'affaire, que je n'étais pas assez motivé, que je n'avais pas assez d'expérience. En 2016 pourtant, on gagne 4 victoires d'étape, 5 en 2017 et on perd le Dakar pour 5 minutes, 1 en 2018...", a-t-il lâché.
Vous avez réussi à nous séparer
"Votre voiture, elle n'est pas faite pour gagner. L'équipe est destructurée.... Vous n'avez pas écouté les conseils. Le dernier truc que vous avez gagné en WRC, c'était en 2003 avec Solberg. J'ai fait quelques erreurs de navigation cette année, mais tout le monde en a fait. Vous avez réussi à nous séparer. Seb', je serai toujours derrière toi, on sera toujours potes. Bonne route", a conclu le Monégasque.
Dakar
Elena appelle Loeb à quitter Prodrive : "S'il a les couilles, on repart ensemble"
17/03/2021 À 16:41
Dakar
Prodrive répond à Elena après son éviction : "Des conclusions auxquelles nous étions tous arrivés"
17/03/2021 À 14:52