Getty Images

Slalom Messieurs - Noël magnifique deuxième derrière le maître Hirscher

Noël magnifique deuxième derrière le maître Hirscher

Le 13/01/2019 à 14:29Mis à jour Le 13/01/2019 à 15:41

SLALOM MESSIEURS - Marcel Hirscher réalise le doublé (et enregistre sa 67e victoire en Coupe du Monde). Les Français sont à la fête avec Clément Noël, 21 ans, superbe 2e et qui s'offre son premier podium en Coupe du Monde, et Alexis Pinturault, 4e, qui rate le podium d'un rien.

Monstrueux encore une fois, Marcel Hirscher a écœuré tout le monde lors de la seconde manche du slalom d'Adelboden. Intouchable, le Maître signe, comme en 2017 et 2012, son troisième doublé - slalom/géant - sur la célèbre Chuenisbärgli et compte désormais 67 victoires en Coupe du monde. C'est aussi la consécration pour le Français Clément Noël ! À 21 ans, il monte sur le podium pour la première fois de sa carrière en Coupe du monde, deuxième derrière le Roi autrichien.

Encore un record pour Hirscher

Décidément, Marco Schwarz n'est pas verni. Déjà en tête après la première manche du slalom de Zagreb la semaine dernière, l'Autrichien avait enfourché en Croatie. Il a récidivé cet après-midi sur le mythique tracé d'Adelboden. Conséquences ? Son compatriote, Marcel Hirscher, a levé les bras pour la neuvième fois cet hiver. L'Autrichien a également prouvé que la Chuenisbärgli n'avait plus le moindre secret pour lui. En effet, ce dimanche 13 janvier 2019, il est devenu le premier skieur de l'histoire à s'imposer à neuf reprises (5 slaloms, 4 géants) au même endroit !

Cet exploit, le septuple tenant du titre de la Coupe du monde est allé le chercher tout seul. Comme à son habitude, il ne s'est pas trop engagé sur la sortie matinale. Tout en maîtrise, il a juste posé un ski propre et suffisamment efficace pour partir en troisième position cet après-midi avec 39 centièmes de retard. Une broutille pour lui ! Comme hier lors du géant, Hirscher, dans le run final, a littéralement dévoré la piste humidifiée par la neige et la pluie. Et au final, il a remis tout le monde d'accord, repoussant son dauphin à une demi-seconde…

Presque de l'or pour Noël

Sur le papier, en slalom et sur un tracé aussi exigeant que celui d'Adelboden, cet écart paraît énorme et presque humiliant. Et pourtant, il n'en est rien. Car ce dimanche a également consacré un autre homme. Clément Noël, seulement 21 ans, et très proche depuis un an de monter sur la boîte, a sorti une deuxième manche venue d'ailleurs (2e meilleur chrono, +0''30 d'Hirscher) pour accrocher le premier podium de sa carrière en Coupe du Monde ! Deuxième derrière le Roi, ici dans la station de l'Oberland, le Vosgien ne pouvait pas rêver mieux. Si Clément Noël a été longtemps ''protégé'' par son statut de grand espoir, les cadors ont désormais tout intérêt à le considérer comme l'un des meilleurs slalomeurs de la planète.

Cinq Français dans le top 12

Derrière lui, le clan tricolore a répondu présent avec brio. Alexis Pinturault, deuxième à Zagreb, a terminé au pied du podium (+0''73) et a confirmé sa nette progression, cette saison, en slalom. Ensuite, Victor Muffat-Jeandet (7e, +1''98) s'est rassuré, Jean-Baptiste Grange (9e, +2''20) a remonté huit places de la première à la seconde manche, et Julien Lizeroux (12e, 2''49), à 39 ans, a semblé retrouver ses jambes d'antan. Comme quoi, quand Noël s'illumine, c'est tout le monde qui en profite.

0
0