Il n'a pas craqué. Leader au terme de la première manche, Tommy Ford a parfaitement résisté à la pression lors de la seconde pour remporter ce dimanche le géant de Beaver Creek. Intouchable sur la Birds of Prey, l'Américain a devancé les deux Norvégiens Henrik Kristoffersen (+ 0''80) et Leif Kristian Nestvold-Haugen (+ 1''23) pour s'offrir le premier succès de sa carrière. Côté Français, Pinturault est passé à côté (17e) mais Muffat-Jeandet (5e) et Faivre (6e) s'offrent un nouveau top 10.

La totale pour Ford et une ambiance de feu : sa seconde manche en video

Beaver Creek
L'amer week-end de Pinturault
09/12/2019 À 07:32

Le récital Ford

Il y avait Tommy Ford et les autres dans le Colorado. Très régulier en géant depuis deux ans (sept top 10), l'Américain est arrivé à Beaver Creek en pleine confiance après sa 4e place à Sölden, le meilleur résultat de sa carrière, et ça s'est vu. Déjà impressionnant lors du premier tracé, lui qui n'avait jamais fait mieux que 5e d'une première manche, le skieur de 30 ans était attendu lors de la deuxième. S'élancer en dernière position n'est jamais facile, surtout à domicile. Encore plus quand Henrik Kristoffersen vous met une pression folle.

Kristoffersen n'a rien à regretter

Troisième de la première manche, le Norvégien avait décidé de lâcher les chevaux lors de la deuxième pour prendre la tête et pousser Ford à prendre tous les risques. Mais l'Américain est resté d'une grande lucidité. Appliqué dans le premier mur, l'Orégonais a relâché les skis exactement où il le fallait pour prendre un maximum de vitesse. Ses qualités de glisse et sa confiance ont fait le reste. A l'arrivée, Ford devance largement Kristoffersen (+0''80), seul skieur sous la seconde et qui fait une bonne opération dans la course au gros globe. Surprenant 19e, l'Autrichien Matthias Mayer conserve toutefois la tête du classement général.

Des Français convaincants, sauf Pinturault

Les Français n'ont eux pas eu la même réussite qu'à Sölden. Notamment un Alexis Pinturault particulièrement décevant. Passé complètement à côté de sa première manche (16e), le skieur de Courchevel a fait encore pire en seconde, étant incapable de se relâcher. Finalement 17e à 3''65 de Ford, c'est une très mauvaise opération pour le Tricolore dans la course au gros globe comme à celui de la spécialité. Heureusement, les autres Bleus ont répondu présents, notamment Victor Muffat-Jeandet (5e, +1''78) et Mathieu Faivre (6e, +2''06), une nouvelle fois dans le top 10.
Mais la belle histoire du jour concerne Cyprien Sarrazin. Le Gapençais ne pensait même pas participer au deuxième run, après son 31e temps de la première manche. Sauf que le Slovaque Adam Zampa a été disqualifié et le Tricolore en a profité à la perfection. S'élançant sur une neige immaculée, Sarrazin a tout lâché pour signer le meilleur temps de la seconde manche, malgré quelques fautes de vitesse. Suffisant pour réaliser une grosse remontée (+17 places) et s'offrir une superbe 13e place (+2''87). Son meilleur résultat depuis Aspen en mars 2017. Et une vraie bonne nouvelle pour le reste de l'hiver.
Beaver Creek
Ford en tête, Pinturault loin du compte
08/12/2019 À 17:45
Beaver Creek
De la justesse et un Golden Eagle parfaitement géré : Ford a signé la manche parfaite
08/12/2019 À 17:28