Ski alpin
Bormio

Le podium qui redonne le sourire

Partager avec
Copier
Partager cet article

2014 Bormio Nastasia Noens

Crédit: AFP

ParAFP
05/01/2014 à 15:06 | Mis à jour 14/03/2014 à 13:54

Troisième du slalom de Bormio dimanche, Nastasia Noens n’avait plus été à pareille fête en Coupe du monde depuis trois ans, à Flachau. Une performance qui redonne le sourire à l’équipe de France féminine peu épargnée depuis le début de la saison.

La grande performance du jour, à Bormio, est à mettre à l'actif de la Française Nastasia Noens, remarquable troisième et qui monte à 25 ans pour la deuxième fois sur un podium de Coupe du monde après Flachau en Autriche en janvier 2011, où elle avait déjà accroché la troisième place.

Entre ses deux podiums, la Niçoise est passée par deux saisons et demie de galère, n'arrivant plus à retrouver le ski qui faisait son charme. A Soldeu (Andorre) en février 2012, elle avait terminé au pied du podium (4e), mais depuis, elle avait enchaîné les contre-performances, errant le plus souvent dans les profondeurs du classement. Dimanche à Bormio sur la piste du Stelvio, la grande brune a retrouvé comme par magie la glisse qui lui échappait, sur un type de piste qui lui convient à merveille: un premier mur compliqué à skier, puis de longues portions de plats, où elle peut laisser exprimer sa glisse, son principal atout. "J'ai réussi à faire un ski solide du haut jusqu'en bas, à prendre de la vitesse là où il fallait. J'étais contente de cette première manche", a expliqué l'Azuréenne, 13e à mi-parcours. Son second passage a été parfait, réalisant le meilleur temps de la manche. "J'ai réussi à trouver le bon truc et ça fait un bon résultat au bout", s'est-elle félicitée.

Bormio

Le slalom pour Shiffrin, le podium pour Noens

05/01/2014 À 12:21
"C'était assez difficile à gérer, même si l'on avait de bon résultats"

Silhouette de mannequin, longs cheveux bruns, la grande tricolore (1,78 m) revient au meilleur de sa forme, à un peu plus de six semaines de la course olympique de Sotchi (le slalom est programmé le samedi 21 février. Avec ce podium, Nastasia Noens redonne le sourire à l'équipe de France féminine de ski alpin, orpheline de ses deux championnes du monde, Tessa Worley en slalom géant et Marion Rolland en descente, toutes deux victimes d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou et forfaits pour le JO-2014.

"C'était assez difficile à gérer, même si l'on avait de bon résultats" en slalom géant cette saison, a expliqué Noens, chaudement félicitée dans l'aire d'arrivée par Anne-Sophie Barthet, 20e dimanche à Bormio. Le slalom français aussi retrouve quelques couleurs, alors qu'il y a encore trois courses, à domicile à Courchevel, aucune skieuse tricolore ne s'était qualifiée pour la seconde manche.

Regardez cet événement sur Eurosport Player

Bormio

Grange ne déçoit pas, Neureuther se retrouve

06/01/2014 À 18:05
Dans le même sujet
Ski alpinBormio
Partager avec
Copier
Partager cet article