Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Au lendemain de son succès, Clément Noël ne s’est pas qualifié pour la seconde manche du deuxième slalom de Chamonix, à la suite d’une grosse faute à mi-pente, et dit adieu à ses espoirs de petit globe. Le constat est inversé pour Henrik Kristoffersen, en difficulté cette saison mais auteur d’une première manche parfaite pour prendre les commandes. Le Norvégien a devancé un excellent Alexis Pinturault (+0’’23) et le métronome Marco Schwarz (+0’’44). Sur une piste qui a bien tenu, les gros dossards se sont illustrés, à l’image d’Albert Popov, 6e malgré son dossard 26.
On le pensait enfin lancé après sa première victoire de la saison samedi, mais Clément Noël n’a pas encore retrouvé son ski de l’an passé, sûr et régulier. Parti avec beaucoup d’envie, le Français a commis une grosse faute d’intérieur juste après le dernier intermédiaire alors qu’il était dans les temps de Marco Schwarz (+0’’16). Repoussé à près de trois secondes, le Vosgien n’a pas eu l’occasion de longtemps croire à la qualification, la faute à une piste bien meilleure que la veille et qui a parfaitement tenu. Cette sortie prématurée lui coûte définitivement le petite globe de la spécialité. Un globe que ne remportera pas non plus Kristoffersen, mais le Norvégien a connu un week-end diamétralement opposé.
Chamonix
Muffat-Jeandet, symbole de la montée en puissance française
31/01/2021 À 16:46

Libéré, Pinturault rêve à un 4e succès en slalom : sa 1re manche en vidéo

Gare aux remontées

Sorti dès le deuxième piquet sur le premier slalom, le Norvégien a cette fois offert un récital, à l’image du double vainqueur du globe (2016 et 2020) qu’il est. Très précis, engagé, court au piquet, le champion du monde en titre du géant a retrouvé ses sensations pour la première fois depuis bien longtemps et, sans une faute sur le bas, il aurait créé de plus gros écarts. Mais Kristoffersen a dominé malgré tout cette première manche, devant un excellent Alexis Pinturault (+0’’23). Libéré comme jamais, le skieur de Courchevel a réalise sa meilleure manche de l’hiver en slalom pour rivaliser avec le Norvégien et se placer idéalement dans l’optique d’une 4e victoire en carrière dans la discipline. Mais il faudra se méfier de grosses remontées.
Avec une piste parfaite qui aura permis aux gros dossards de s’exprimer, il n’y aura pas eu de gros écarts avec une qualification qui s’est jouée à moins de deux secondes et, avec une grosse seconde manche, une remontée à la Luca Aerni (de 27e à 4e) est possible. Et pourquoi pas de la part des autres Français. Sérieux et appliqué, Victor Muffat-Jeandet a joué placé sur le premier tracé (15e, +1’’16), tandis que Jean-Baptiste Grange est un peu plus loin (21e, +1’’44). Mais les écarts sont faibles et le top 10 est largement accessible pour les deux Tricolores.

En mode patron, Kristoffersen a découpé la Verte des Houles : sa 1re manche en vidéo

Chamonix
Muffat-Jeandet : "Continuer dans cette voie et, un jour, le podium sera de mon côté"
31/01/2021 À 14:14
Chamonix
Pinturault : "Il y a eu un gros manque de sel sur la seconde manche"
31/01/2021 À 14:12