Getty Images

Mikaela Shiffrin remporte le super-G devant Tina Weirather

Et de trois pour Shiffrin en super-G

Le 20/01/2019 à 12:21Mis à jour Le 20/01/2019 à 13:20

CORTINA D'AMPEZZO - Mikaela Shiffrin a remporté le super-G dans la station italienne, dimanche. L'Américaine, victorieuse pour la troisième fois dans la spécialité cette saison, a battu la Liechtensteinoise Tina Weirather de 0"15 et l'Autrichienne Tamara Tipller de 0"18. Tessa Worley forfait, Romane Miradoli a fini meilleure française, 22e.

Et de trois pour Mikaela Shiffrin ! Déjà vainqueur dans la discipline à Lake Louise et Saint-Moritz, l'Américaine s'est offert son troisième Super-G de la saison, en trois disputés, en s'imposant ce dimanche à Cortina d'Ampezzo. Impressionnante dans la partie de glisse, la skieuse de Vail a devancé la Liechtensteinoise Tina Weirather (+ 0''16) et l'Autrichienne Tamara Tippler (+ 0''18) pour s'offrir son 11e succès de la saison. Déception pour la Française Romane Miradoli (17e, + 1''53) alors que l'Américaine Lindsey Vonn a bouclé son week-end de retour par une sortie de piste.

A ce rythme-là, la course au gros globe de cristal risque de devenir une autoroute annuelle pour Mikaela Shiffrin. Déjà globalement dominante en slalom et en géant, l'Américaine est en train de devenir la nouvelle terreur des Super-G chez les dames. Pour la troisième fois de la saison, l'Américaine a dompté la concurrence pour creuser l'écart (64pts d'avance) en tête de la Coupe du monde de la discipline. Heureusement qu'elle n'a pas participé à celui de Val Gardena… Car, à Cortina d'Ampezzo, elle a encore donné la leçon.

En route pour un sacre dès Maribor

Avant le chef d'œuvre de Shiffrin, ce Super-G a d'abord été marqué par les nombreux abandons et pas des moindres. Tour à tour, Ilka Stuhec et Lara Gut-Behrami dans la partie technique, Lindsey Vonn sur un mouvement de terrain et surtout Ramona Siebenhofer et Michelle Gisin après quatre portes sont parties à la faute. Une hécatombe impressionnante dont n'ont pas su profiter les Françaises. Après le forfait de dernière minute de Tessa Worley, qui n'a pas pris le départ, on attendait beaucoup de Romane Miradoli, 5e en descente vendredi. Mais la Tricolore a souffert sur la partie de glisse pour ne prendre que la 22e place (+ 1''53), juste devant Jennifer Piot (27e, + 1''89).

0
0