Clément Noël est monté sur son premier podium de l'hiver samedi lors du slalom de Flachau (Autriche) en terminant 2e derrière l'Autrichien Manuel Feller, qui signe la première victoire de sa carrière.

Alexis Pinturault a bien réagi après une première manche décevante (9e final) avant d'apprendre dans la soirée la grave blessure du Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, tenant du titre au général, et jusqu'alors plus sérieux rival du Français pour le gros globe cette saison.

Flachau
Première historique, bizutage, père ruiné : les 1000 vies de Ginnis, héros de Flachau
18/01/2021 À 13:38

De gros flocons tourbillonnent et tombent si lentement sur la station de Flachau qu'ils donnent l'impression de se trouver à l'intérieur d'une boule à neige secouée par un enfant fasciné. L'Autrichien Manuel Feller s'était d'ailleurs mis à dos une partie du pays, dingue de ski alpin, en qualifiant cette semaine la piste Hermann Maier (le skieur de légende a grandi ici) de "jardin d'enfant" ("Märchenwiese", littéralement pelouse de conte de fées), pas assez pentue et trop facile à ses yeux.

Ce skieur électrique et autrefois irrégulier s'est rattrapé en assumant la pression avec la première victoire de sa carrière, à 28 ans, après six podiums, dont cinq en slaloms. "Je ne voulais pas me rater une nouvelle fois (...) c'est un jour que je n'oublierai jamais", s'est réjoui l'Autrichien.

Engagement, précision et légereté, Feller était intouchabe à Flachau : sa 2e manche en vidéo

Il s'est imposé devant Clément Noël (à 43/100e) et son compatriote Marco Schwarz (à 70/100e), à qui il reprend la tête du classement de la spécialité pour un point. Les Autrichiens sont en forme dans la discipline, où ils ont placé huit skieurs (sur 30) en deuxième manche samedi.

"C'était pesant de ne pas être satisfait de soi-même"

Feller est le cinquième vainqueur différent en cinq slaloms de Coupe du monde. Clément Noël, trois succès l'hiver dernier, aimerait bien être le suivant dès dimanche, toujours à Flachau, qui a récupéré les slaloms de Wengen et Kitzbühel, où de nombreux cas de Covid-19 ont été détectés ces derniers jours.

Le Français a enfin montré son vrai niveau sur toute une course et lancé son hiver avec un premier podium (5e au mieux jusque là) et a brisé sa mauvaise série de deuxièmes manches.

Sur une piste glacée, Noël a évité les pièges pour dominer : revivez sa 1re manche

Meilleur temps sur le premier tracé pour la 3e fois en trois courses en 2021 (après Zagreb, 7e final, et Adelboden, 8e final), il a cette fois assuré un bon 2e passage (9e temps) pour échouer derrière Feller seulement, diabolique en 2e manche.

"Ca fait du bien de monter sur le podium. Jusque-là, après toutes mes courses j'étais frustré et mécontent de mes performances, c'était pesant de ne pas être satisfait de soi-même, a expliqué Noël en zone mixte. J'ai fait deux bonnes manches, pas beaucoup de fautes, du ski propre, je pense que je peux aller encore un peu plus vite. Il fallait que je me rassure. Ca me permet de regarder l'avenir plus sereinement."

Premier podium de l'hiver pour Noël : sa 2e manche

Pintu seul au monde ?

Alexis Pinturault a lui réussi une belle remontée en 2e manche (11 places gagnées grâce au 4e temps) pour prendre la 9e place finale à quelques kilomètres seulement de "chez lui" à Altenmarkt, où il passe ses hivers, et se rassurer après deux slaloms moyens (18e et 17e).

"La piste était pas si simple, très glacée, même lustrée. Ma deuxième manche est plutôt bonne, sur la première j'ai été trop gentil. Avec ces conditions si on n'est pas à l'attaque ça fait vite la différence, a-t-il indiqué en zone mixte. J'espère me servir d'aujourd'hui pour construire pour demain". Les 29 points gagnés lui permettent d'augmenter son avance au classement général, qui a connu dans la soirée un bouleversement majeur.

A une vingtaine de kilomètres de Flachau, à Hinterreit, le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde s'est rompu le ligament croisé du genou droit lors d'une session d'entraînement en super-G alors qu'il est 2e du classement à 158 points du Français.

Son hiver terminé ouvre à mi-saison la porte du gros globe pour Pinturault dont le plus proche challenger, le Suisse Marco Odermatt, pointe à 217 points. Son rival norvégien Henrik Kristoffersen, 6e au général, est lui empêtré dans une saison moyenne, avec une nouvelle déception samedi (18e).

Flachau
Pinturault : "Les choses se mettent en place en slalom"
17/01/2021 À 16:04
Flachau
Schwarz a tout tenté mais il n'y avait rien à faire : sa 2e place en vidéo
17/01/2021 À 13:55