Il y avait lui et les autres. Ultra régulier depuis le début de la saison, Sebastian Foss-Solevaag a enfin décroché le premier succès de sa carrière en dominant ce dimanche le slalom de Flachau, en Autriche. Meilleur temps des deux manches, et largement, le Norvégien a écrasé la concurrence et devance l’Autrichien Marco Schwarz (+ 0’’76) et le Français Alexis Pinturault (+ 0’’95), qui signe son premier podium dans la discipline depuis plus d’un an. Un résultat qui lui permet de s’envoler un peu plus en tête du général de la Coupe du monde.

Depuis 17 ans, seul Kristoffersen gagnait en slalom pour la Norvège

Flachau
Première historique, bizutage, père ruiné : les 1000 vies de Ginnis, héros de Flachau
18/01/2021 À 13:38
Décidément, la Norvège a de la ressource. Après les blessures d’Atle Lie McGrath, Lucas Braathen et, surtout, d’Aleksander Aamodt Kilde et la méforme d’Henrik Kristoffersen, seulement 7e (+ 1’’36) ce dimanche, c’est Sebastian Foss-Solevaag qui prend enfin la lumière que ses résultats depuis le début de la saison méritaient. Toujours placé jusqu’ici (13e comme pire résultat), le Norvégien avait déjà refermé le portillon de départ à Madonna di Campiglio mais il avait dû se contenter du podium. Pas cette fois. Très intelligent tactiquement sur le haut de la seconde manche, tracée de manière très piégeuse par le coach français, Foss-Solevaag a ensuite signé un récital sur la section plane.

Libéré, Pinturault a retrouvé son meilleur niveau et le podium en slalom : sa 2e manche

Amortissant à la perfection les mouvements de terrain pour engranger de la vitesse. Le tout en restant très souple et très précis. De quoi réussir le meilleur temps de la manche et s’offrir, largement, le premier succès norvégien en slalom – hors Kristoffersen – depuis le 29 février 2004 et celui de Truls Ove Karlsen à Kranjska Gora. Une première victoire en carrière dont personne ne pouvait le priver. Pas même Marco Schwarz. Pourtant, l’Autrichien avait fait ce qu’il fallait pour s’en donner les moyens avec une seconde manche engagée, symbole de la confiance qui l’habite actuellement. Mais le nouveau leader du classement de la discipline doit finalement se contenter de la 2e place. Juste devant un fantastique Alexis Pinturault.

Pinturault déroule de nouveau

Sans doute libéré par la malheureuse blessure de Kilde samedi à l’entrainement qui le privera de la fin de saison, le skieur de Courchevel a offert ce dimanche son meilleur visage de la saison dans la discipline. Déjà solide 8e lors de la première manche, le Français s’est ensuite totalement engagé dans la seconde. Tactiquement parfait, relâchant tout sous le piquet et profitant du tracé de son entraineur, le Tricolore a réussi le 2e temps de la manche, suffisant pour aller chercher son premier podium en slalom depuis celui décroché à Schladming l’hiver dernier.
Un résultat qui lui permet de creuser encore un peu l’écart en tête du classement général de la Coupe du monde puisqu’il compte désormais 218 points d’avance sur le malheureux Kilde et 277 sur Marco Odermatt, sans doute nouvel adversaire direct du Tricolore.
Au classement du slalom, la contre-performance de Manuel Feller (17e) lui coûte son dossard rouge de leader, qui revient sur les épaules de son compatriote Marco Schwarz. Pour les autres Français, c’est un peu la soupe à la grimace avec la sortie de piste en première manche de Clément Noël alors que Victor Muffat-Jeandet (18e, après une belle remontée) et Jean-Baptiste Grange (19e) doivent se contenter de fonds de top 20.
Flachau
Pinturault : "Les choses se mettent en place en slalom"
17/01/2021 À 16:04
Flachau
Schwarz a tout tenté mais il n'y avait rien à faire : sa 2e place en vidéo
17/01/2021 À 13:55