Getty Images

Le patron, c'est Pinturault !

Le patron, c'est Pinturault !

Le 02/03/2020 à 13:28Mis à jour Le 02/03/2020 à 15:06

HINTERSTODER - Après avoir survolé la 1re manche, Alexis Pinturault a remporté le géant en Autriche, lundi, devant le Croate Filip Zubcic à 0"45 et le Norvégien Henrik Kristoffersen à 0"72. Surtout, le Français prend la tête du classement général de la Coupe du monde, à la place du Norvégien Aleksander Aamodt Kilde.

Week-end de rêve pour Alexis Pinturault. Après son succès dimanche lors du combiné, le Français a remis ça ce lundi en en remportant le géant d'Hinterstoder, la 29e victoire depuis le début de sa carrière. Largement en tête à l'issue d'une première manche stratosphérique, le skieur de Courchevel a avant tout assuré en seconde pour devancer le Croate Filip Zubcic (+ 0''45) et le Norvégien Henrik Kristoffersen (+ 0''72), nouveau leader de la spécialité. Avec ce sixième succès de la saison, Pinturault en profite pour s'emparer des commandes du général de la Coupe du monde, avec 26 points d'avance sur Kilde, encore excellent sixième.

Pinturault, seul Tricolore en réussite

Décidément, Alexis Pinturault risque de se souvenir longtemps de ce retour à Hinterstoder où il aura fait le plein de confiance et de points. Quatrième du Super-G samedi, le Français a ensuite enchaîne avec ses succès sur le combiné et le géant. Et il n'y avait personne pour venir l'en priver ce lundi. La différence, le skieur de Courchevel l'aura faite en première manche. Stratosphérique au point de coller plus d'une seconde à tous ses adversaires (sauf Zubcic), le Tricolore abordait la seconde avec une marge conséquente. De quoi prendre un peu moins de risques.

Clairement moins à l'attaque, Pinturault a toutefois déroulé son ski, assurant ses entrées de courbes pour mieux enchaîner les virages. Évidemment moins saignant que ses adversaires forcés eux à prendre des risques (21e de la deuxième manche simplement), le Français a vu son avance se réduire mais il a tenu bon pour s'offrir son sixième succès cette année, sa saison la plus faste à égalité avec 2015-2016.

Cette victoire sauve grandement la journée tricolore, par ailleurs loin d'être brillante. Quatrième de la première manche, Mathieu Faivre a reculé en seconde (7e, + 1''69) alors que Cyprien Sarrazin (21e, + 2''61), Victor Muffat-Jeandet (23e, + 2''73) et Remy Falgoux (28e, + 4''01) doivent se contenter de quelques points.

La tête avant l'attente

Mais son succès permet surtout à Alexis Pinturault de retrouver une tête du classement général qu'il n'avait plus connu depuis le slalom de Wengen, mi-janvier. Seule épreuve où les trois candidats au gros globe s'affrontent véritablement, le géant lui aura permis de reprendre 40 points à Henrik Kristoffersen - troisième après une solide deuxième manche et nouveau leader du classement du géant avec 6 points d'avance sur lui - et surtout 60 points à l'ancien leader, Aleksander Aamodt Kilde (6e, + 1''34).

Vidéo - Kilde a sorti une belle 2e manche pour s'offrir un Top 6

01:20

Mais Kilde, spécialiste de vitesse avant tout, aura une belle occasion de reprendre les commandes à domicile à Kvitfjell (Super-G et descente). Le week-end norvégien pourrait d'ailleurs être le dernier de la saison si le board de la FIS, qui se réunit ce lundi à 15h, décide de suspendre la fin de saison en raison du coronavirus. C'est bien la seule nouvelle qui pourrait gâcher la journée d'Alexis Pinturault.