Getty Images

Federica Brignone surclasse le géant, Tessa Worley termine 5e

Epoustouflante, Brignone a maté les géantes

Le 24/11/2018 à 19:55Mis à jour Le 24/11/2018 à 20:23

KILLINGTON - L'Italienne Federica Brignone a remporté samedi le géant de Killington, aux Etats-Unis grâce à une deuxième manche remarquable. Ragnhild Mowinckel et Stephanie Brunner complètent le podium. Tessa Worley termine à la 5e place, juste derrière Mikaela Shiffrin, et sauve les meubles au classement de la spécialité avec la faute de Viktoria Rebensburg en deuxième manche.

Fantastique Federica Brignone ! Deuxième de la première manche, l'Italienne a réalisé un second run extraordinaire ce samedi pour remporter le géant de Killington, aux Etats-Unis. Intouchable sur la neige américaine, la Milanaise a largement devancé la Norvégienne Ragnhild Mowinckel (+0''49), pourtant leader après la première manche, et l'Autrichienne Stephanie Brunner (+0''78). Déception pour la Française Tessa Worley, seulement 5e (+1''01) et obligée de laisser le dossard rouge de la spécialité à Brignone.

Une juste récompense pour l'Italienne. Déjà 2e du premier géant de la saison en ouverture à Sölden, Brignone faisait partie des favorites de ce géant. Surtout après la première manche qui l'avait vu devancer les autres cadors que sont Mikaela Shiffrin, Tessa Worley ou Viktoria Rebensburg. Mais c'est bien lors du second tracé que la Transalpine a construit sa victoire. Un succès qui ne tient qu'à sa performance. Partie sur les chapeaux de roue, elle a d'abord parfaitement géré un piégeux mouvement de terrain à mi-parcours, fatal notamment à Estelle Alphand, avant de réaliser un mur splendide. Sans sa faute à quelques portes de l'arrivée, son avance sur sa dauphine Ragnhild Mowinckel aurait sans doute dépassée la seconde.

Worley a déçu

Pourtant, la Norvégienne a réalisé un run correct, avec le 10e temps de la seconde manche. Mais il n'y avait rien à faire face à cette-Brignone-là. Un constat qu'avaient déjà compris Mikaela Shiffrin et Tessa Worley. Trop timide sur la piste américaine, l'Américaine n'a jamais semblé en mesure de lutter pour la gagne (4e, +0''99) alors que la Française a raté sa seconde manche. Une 5e place à l'arrivée qui la prive de la tête du classement de la Coupe du monde de la spécialité, revenue à Federica Brignone. Elle pourra tout juste se satisfaire du zéro pointé de Rebensburg, partie à la faute en deuxième manche.

Mais la journée n'est pas totalement noire pour le clan tricolore. Si Tessa Worley ne pourra qu'être déçue de sa 5e place, Adeline Mugnier se satisfera elle de sa 12e place (+2''19). Passée de justesse en seconde manche (29e), la Française a réalisé un deuxième run de haut niveau (4e temps) pour échouer tout près du top 10. Onzième au terme de la première manche, Taina Barioz a elle reculé en seconde manche pour prendre la 16e place (+2''47).

0
0