Getty Images

Mikaela Shiffrin prend déjà les commandes

Malgré le brouillard, Shiffrin survole déjà

Le 25/11/2018 à 16:58Mis à jour Le 25/11/2018 à 17:25

KILLINGTON - L'Américaine a su composer avec la purée de pois sur la station américaine pour remporter la première manche du slalom et déjà créer des écarts. L'Autrichienne Bernadette Schild résiste à 0"29, le reste de la meute est à plus d'une demi-seconde. Les Françaises sont déjà loin.

Il y a les meilleures mondiales et les autres. Sur la piste vallonée de Killington baignée par un brouillard piégeux, Mikaela Shiffrin a sans surprise pris les commandes du slalom à l'issue de la première manche. Sereine, l'Américaine a devancé l'Autrichienne Bernadette Schild (+0''29) et le duo slovako-suédois Petra Vlhova - Frida Hansdotter (+0''54) pour faire un premier pas dans la course à une 45e victoire en Coupe du monde. Les Françaises sont, elles, beaucoup plus loin.

C'est la grande favorite et, pour le moment, Mikaela Shiffrin assume parfaitement son statut. A domicile, sur une piste de Killington sur laquelle elle a l'habitude de s'entraîner, l'Américaine ne nous a pas offert un récital comme cela peut être parfois le cas. La faute à des conditions climatiques très compliquées, avec un fort brouillard qui recouvrait la partie intermédiaire de la piste. La faute aussi à un niveau moyen largement au-dessus de ses concurrentes.

Les Françaises viseront une remontée fantastique

Sans être géniale, Shiffrin a été trop fort pour ses adversaires. Même avec une faute à mi-pente qui lui a coûté plus d'une demi-seconde, l'Américaine a su retrouver de la vitesse sur la partie finale pour remporter la première manche de ce slalom de KIllington. Derrière elle, on retrouve les sept autres meilleures mondiales sans aucune surprise. Si la Suissesse Wendy Holdener est quelque peu passée à côté (7e, +1''48), cela n'a pas été le cas de Bernadette Schild, Petra Vlhova et Frida Hansdotter. Cinquième, la Suédoise Anna Swenn Larsson (+0''95) est la dernière sous la seconde, alors que la Slovène Ana Bucik, 9e, est déjà à plus de deux secondes (+2''31). Des écarts monumentaux.

Vidéo - Sereine et appliquée, Shiffrin a déroulé pour prendre les commandes : revivez sa 1re manche

01:27

Avec des conditions aussi compliquées, la qualification pour la seconde manche se sera finalement jouée à près de cinq secondes de Mikaela Shiffrin. Un délai qui permettra à deux Françaises de prendre part au second acte, en début de soirée. Décevante, complètement à contretemps dans les intentions, Nastasia Noens finit 26e (+ 4''71) alors que Josephine Forni, elle, est passée de justesse (29e, + 4''92). Elles auront au moins l'avantage de partir dans les premières en seconde manche. Pour, pourquoi pas, rêver à une grosse remontée avec, qui sait, la complicité de la météo cette fois.

0
0