Getty Images

Henrik Kristoffersen écrase le slalom, Muffat-Jeandet au pied du podium

Kristoffersen retrouve son trône, Muffat-Jeandet au pied du podium

Le 21/01/2018 à 14:29Mis à jour Le 21/01/2018 à 15:50

COUPE DU MONDE - Meilleur temps de la première manche, Henrik Kristoffersen n'a pas craqué. Habitué aux places de deuxième cet hiver (7), le Norvégien a, cette fois-ci, terminé sur la plus haute marche du podium. Il a devancé son plus grand rival, Marcel Hirscher (+0"97), et le Suisse Daniel Yule (+1"35). Victor Muffat-Jeandet a terminé au pied du podium, Clément Noël 8e.

Eurosport Player: Regardez toute la saison en LIVE

Voir sur Eurosport

Il n'en pouvait plus de finir premier dauphin de Marcel Hirscher alors il a pris les choses en main. Et il a plutôt bien choisi son endroit. Henrik Kristoffersen a remporté le slalom de Kitzbühel ce dimanche. Comme en 2016, le Norvégien, qui n'avait plus gagné en Coupe du monde depuis le 24 janvier 2017, s'est imposé sur la Ganslern à l'issue d'une journée maîtrisée de main de maître. A l'issue de la seconde manche, il a devancé Marcel Hirscher et Daniel Yule. Deux Français figurent dans le top 8 : Victor Muffat-Jeandet, quatrième, et Clément Noël, huitième.

Ce dimanche était clairement le sien. Après sept deuxièmes places, Kristoffersen tient enfin un succès cet hiver, le 16e de sa carrière, le 15e en slalom. A trois semaines des JO, celui-ci ne pouvait pas mieux tomber. Après avoir eu du mal à cacher sa frustration ces dernières semaines, il a laissé exploser sa joie dans l'aire d'arrivée devant une foule à la fois déçue pour ses protégés mais contente de voir le Norvégien enfin lever les bras. Une véritable libération.

Vidéo - Un an après, Kristoffersen regoûte à la victoire, avec la manière

02:02

Kristoffersen plus fort que tout et tout le monde

Meilleur temps de la première manche, "Kristo" n'a pas craqué lors de la seconde. Le matin, il avait produit un ski très propre, très efficace sur un tracé tournant et donc piégeur. Seul Michael Matt, 2e à 0"10 à mi-course, avait tenu le bon rythme. Troisième provisoire à 1"05, Marcel Hirscher ne pouvait pas en dire autant. Lors du second passage, le sextuple tenant du gros globe, qui pouvait égaler Hermann Maier (54 victoires) a pris provisoirement les commandes. Après lui, sous la neige, Michael Matt s'est élancé avec l'espoir de faire aussi bien que son frère Mario, vainqueur à "Kitz'" en 2000. Mais le soufflet est vite retombé après qu'il a enfourché à mi-course.

Il n'en restait alors qu'un seul dans la cabane de départ. Et pas des moindres. Plus fort que les "pizzas" de neige qui tombaient, plus fort que le tracé dessiné par le plus Suédois des Français, Jacques Théolier, plus fort que la pression aussi, Kristoffersen a bombé le torse et s'est balancé dans la pente. Malgré une avance confortable (1"05) au moment de refermer le portillon, il n'a rien gardé sous les spatules. Enormissime sur le haut (-1"36 au 1er inter), plus appliqué dans la partie médiane (-1"28 au 2e) et à la limite sur un mouvement de terrain (-0"98 au 3e inter) mais toujours en vie, Kristoffersen a franchi la ligne en héros. A l'arrivée, c'est 0"97 qui séparent le Norvégien de son grand rival. Le Suisse Daniel Yule a complété le podium (+1"35).

Chez les Français aussi, la journée a été belle. Quatre d'entre eux avaient obtenu un ticket pour le passage final. Seul Alexis Pinturault manquait à l'appel, après avoir enfourché en fin de première manche. Une première cette saison. Récent vainqueur du combiné de Wengen, Victor Muffat-Jeandet a confirmé qu'il était en grande forme. Quatrième de ce slalom, son meilleur résultat en Coupe du monde entre les piquets serrés, "Totor" a terminé à 2"16 du vainqueur et à 8 dixièmes du podium. Clément Noël a, lui, montré qu'il avait vraiment de l'or sous les skis. Le jeune Tricolore (20 ans) s'est classé 8e (+2"63), devant deux anciens lauréats dans la station autrichienne, ses deux illustres compatriotes, Jean-Baptiste Grange (13e à 3"04) et Julien Lizeroux (14e à 3"10).

Vidéo - Au pied du podium, Muffat-Jeandet confirme son joli mois de janvier

01:40
0
0