Alexis Pinturault a perdu gros. En ne prenant que la quatrième place finale du géant de Kranjska Gora ce samedi, le Français, qui avait pourtant signé le deuxième meilleur temps de la première manche, a laissé filer des points précieux dans la course au gros globe, à cause d'une seconde manche extrêmement compliquée (25e temps). D'autant plus que son grand rival au niveau du classement général de la Coupe du monde, le Suisse Marco Odermatt, a remporté cette course.
A l'arrivée, Pinturault, qui reste toutefois en tête du classement général mais avec seulement 31 points d'avance sur le Suisse (1100 contre 1069), était forcément abattu. En zone mixte, le skieur de Courchevel n'a clairement pas mâché ses mots : "C'est un coup de massue, je commence à en avoir un peu marre de ces centièmes qui tombent du mauvais côté. Là je suis quatrième, et à cinq centièmes près j'aurais été deuxième, et c'est loin d'être la première fois. Il faut vraiment que je trouve un moyen d'inverser la tendance. Je perds beaucoup de temps en deuxième manche mais on perd tous beaucoup de temps contre Marco (Odermatt, le vainqueur). Il faudra essayer de comprendre ce qu'il s'est passé, je n'ai pas de réponse à chaud."
Jusqu'au 21 mars, l'abonnement à l'application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre la saison de ski en LIVE et sans PUB
Kranjska Gora
Noël : "C'est super de partager ça avec Victor"
14/03/2021 À 16:17

Odermatt a sorti le grand jeu : Sa seconde manche supersonique

Pinturault pourra reprendre de l'avance sur le slalom de dimanche

Une déception qui résulte notamment de l'excellente seconde manche réussie par son concurrent, qui a d'ailleurs signé le meilleur temps de celle-ci, alors qu'il n'était que quatrième du premier acte. A l'arrivée, Marco Odermatt n'en revenait pas lui-même : "Je ne pensais pas être si rapide dans la deuxième manche, je n'avais pas très bien skié dans la première. Je me sens un peu fatigué après une longue saison, j'ai juste essayé d'attaquer à fond."
Alexis Pinturault aura déjà l'opportunité de se rattraper, et ce dès ce dimanche avec un slalom (première manche à 9h30), toujours du côté de la station slovène. Une course à laquelle ne participera pas le Suisse, mais cela n'empêche pas le fait que le Français sera particulièrement attendu. Le principal intéressé, de son côté, a visiblement déjà hâte d'y être : "J'attendais déjà beaucoup du slalom demain (dimanche), il sera important. Il faudra essayer au maximum de continuer dans la régularité. Demain (dimanche) s'annonce une journée difficile (de grosses chutes de neige sont attendues) où il faudra essayer de perdre peu d'énergie avant la semaine prochaine."
Et justement, la semaine prochaine, sonnera la fin de la saison 2020-2021, avec les finales de Lenzerheide en Suisse (17-21 mars). Chaque course sera extrêmement importante et Odermatt en a d'ailleurs bien conscience : "Ça va être un sacré combat jusqu'à la fin (pour le gros Globe). Avec deux slaloms à disputer il (Pinturault) a un petit avantage. On va voir comment il skie le slalom demain (dimanche)." Désormais, Alexis Pinturault n'a plus vraiment le droit à l'erreur. Surtout s'il veut éviter de terminer deuxième du classement général de la Coupe du monde pour la troisième saison consécutive.
Kranjska Gora
Noël: "Un beau clin d'oeil aux retraités Julien Lizeroux et Jean-Baptiste Grange"
14/03/2021 À 15:58
Kranjska Gora
Pinturault, chassé par Odermaat… et par le doute : "Je me suis certainement un peu crispé"
14/03/2021 À 15:24