"Difficile de se dire que du jour au lendemain ça peut changer autant et que la course puisse être annulée". A l'instar de la plupart, Alexis Pinturault s'est étonné du brusque changement des conditions climatiques en vingt-quatre heures. Alors que le soleil et le ciel bleu baignait KVitfjell samedi, la pluie, le vent et le brouillard se sont violemment abattus sur la station norvégienne, dimanche.

"Au matin, c'était correct, il ne neigeait pas encore trop par contre il y avait du brouillard qui venait, expliquait-il pour SkiChrono. Sur le bas du parcours, c'était plutôt de la pluie... Ils n'arrivaient plus à travailler correctement la piste". Et les organisateurs ont finalement été forcés d'annuler le Super-G dominical.

Kvitfjell
Si Kilde a repris la main au classement général, Pinturault reste à l'affût
08/03/2020 À 12:46

Pinturault s'est essayé, Pinturault a souffert et Pinturault n'a rien marqué : sa descente en vidéo

Deuxième du général de la Coupe du monde après la 2e place de Aleksander Aamodt Kilde samedi, le Français était évidemment satisfait de cette décision qui lui était favorable dans la course au gros globe. "On ne va pas se le cacher, c'est une bonne chose pour moi, avoue-t-il. Surtout parce que j'avais le dossard numéro 1. Avec la neige qui tombait, partir avec le 1 ce n'était pas une bonne chose".

Le grand gagnant, c'est Kristoffersen

Le voilà qui conserve ses 54 points de retard sur le Norvégien avant l'ultime week-end de Kranjska Gora, où un géant et un slalom sont au programme. Deux disciplines dans lesquelles Alexis Pinturault est - sur le papier - supérieur à Aleksander Aamodt Kilde. Mais le Français n'oublie pas qu'ils ne seront pas deux mais bien trois à jouer le gros globe en Slovénie, avec Henrik Kristoffersen qui est toujours en vie après l'annulation du Super-G de Kvitfjell.

"Le grand gagnant du jour, c'est Henrik (Kristoffersen), estime le Tricolore. Lui n'est pas venu ici, et avec le super-G qui ne se fait pas, il perd 0 point sur Kilde, 0 sur moi". Sur le week-end, il aura tout de même perdu 80 points sur son compatriote et se retrouve désormais à 101 points de Kilde mais aussi à 57 du Français. Comme le dit si bien, Pinturault : "Ce qui est sûr, c'est que Kilde est toujours leader. Je lui donne comme hier toujours 50% de chances de gagner (le général), 35% pour moi et 15% pour Kristoffersen que ça va être serré jusqu'au bout".

Alexis Pinturault et Henrik Kristoffersen à l'arrivée du géant à Hinterstoder le 2 mars 2020

Crédit: Getty Images

Kvitfjell
Le super-G annulé, un sacre pour Caviezel et une belle affaire pour Pinturault
08/03/2020 À 09:08
Kvitfjell
Dernier bonus avant les obligations pour Pinturault
07/03/2020 À 15:15