Getty Images

C'était prévisible, Pinturault laisse le pouvoir à Kilde

C'était prévisible, Pinturault laisse le pouvoir à Kilde

Le 07/03/2020 à 12:16Mis à jour Le 07/03/2020 à 20:41

KVITFJELL - Engagé en decente pour la première fois depuis 2013, Alexis Pinturault a fini au-delà du Top 30 et marqué aucun point dans la course au gros globe, samedi en Norvège. C'était prévisible, le local Aleksander Aamodt Kilde, deuxième, l'a délogé de la place de leader du classement général. La course a été remportée par Matthias Mayer.

Kvitfjell commence mal pour Alexis Pinturault. Malgré des entraînements intéressants, le Français n’a pas réussi à rentrer dans les points ce samedi à l’occasion de la descente dans la station norvégienne. Il laisse logiquement la tête de la Coupe du monde à Aleksander Aamodt Kilde, qui possède désormais 54 points d’avance sur le skieur de Courchevel. Mais, au moins, le Norvégien ne s’est imposé, devant se contenter de la 2e place (+ 0’’14) derrière Matthias Mayer, auteur de sa 4e victoire de la saison. Le Suisse Carlo Janka complète le podium (+ 0’’37). Le meilleur Français est Nicolas Raffort, auteur de la meilleure performance de sa carrière avec une 9e place.

54 pts à reprendre en 3 courses

Il n’y aura donc pas eu de miracle. Dans la lutte ultra serrée qui l’oppose en cette fin de saison à Aleksander Aamodt Kilde pour le gros globe du classement général, Alexis Pinturault savait que le moindre point peut compter. C’est pour cela que le Français avait décidé à s’aligner ce samedi en descente, lui qui n’en avait plus pris le départ depuis celle de Kitzbühel en 2013 et qui n’avait jamais marqué le moindre point dans la discipline. Malheureusement pour le skieur de Courchevel, il n’a pas réussi à faire mieux en Norvège. Parti avec le dossard 32 sur une piste qui aura excellemment tenu, le Français a tout de suite semblé moins engagé et moins confiant que lors des entrainements (20e et 25e).

Hésitant en entrée de courbes, manquant d’engagement sur un haut de tracé, Pinturault a en plus commis une petite faute au pire moment, au dernier endroit où créer de la vitesse avant la partie finale de glisse. Une vitesse qui lui aura cruellement fait défaut sur le bas. A l’arrivée, le Français termine loin des points (37e, + 2’’61) et doit vite se tourner vers un Super-G de dimanche qu’il abordera de nouveau en position de « chasseur ». A trois courses de la fin de saison, le voilà avec 54 points de retard désormais sur un Kilde qui n’a pas raté l’occasion d’en profiter. Sur une piste qu’il connait parfaitement, le Norvégien a offert un récital, avec un ski d’attaque et des trajectoires engagées. De quoi, pensait-on, s’offrir un premier succès à Kvitfjell. C’était sans compter sur Mayer.

Mayer sauve un peu "Pintu"

En pleine confiance cet hiver, avec trois succès au compteur, l’Autrichien est parti avec une envie de folie sur le haut du tracé. On a très vite compris qu’on tenait là la meilleure chance d’éviter une victoire du Norvégien. Avec des trajectoires taillées à l’extrême comme il en l’habitude, le champion olympique de la discipline à Sotchi a compensé une vitesse un peu moins importante que celle de Kilde pour réaliser la descente parfaite et s’offrir son 4e succès de la saison, après la descente de Kitzbühel, le Super-G de Lake Louise et le combiné de Wengen. De quoi priver surtout Kilde de vingt points qui voudront peut-être cher dans une semaine. Si son compatriote Carlo Janka (3e, + 0’’37) l’a privé de podium, le Suisse Beat Feuz se console avec un nouveau petit globe de descente, son troisième consécutif.

Côté Français, tout n’est pas à jeter pour autant, loin de là. Excellent troisième des deux entrainements, Nicolas Raffort a confirmé qu’il aimait beaucoup Kvitfjell en prenant une superbe 9e place (+ 1’’13). De très loin le meilleur résultat de sa carrière puisqu’il n’était encore jamais fait mieux qu’une 14e place. Également impressionnant, Maxence Muzaton rate lui de peu le top 10 (11e, + 1’’25). Johan Clarey finit un peu plus loin (16e,+ 1’’59) alors que Valentin Giraud Moine (27e, + 2’’19) et Nils Allegre (30e, + 2’’36) ont également fini dans les points.