Getty Images

Coupe du monde : Nicole Schmidhofer remporte la première descente de la saison

Schmidhofer débloque enfin son compteur

Le 30/11/2018 à 21:51Mis à jour Le 30/11/2018 à 22:37

COUPE DU MONDE - A 29 ans, l'Autrichienne Nicole Schmidhofer a enfin décroché vendredi le premier succès de sa carrière en Coupe du monde en s'imposant dans la première descente de Lake Louise du week-end. La championne du monde de Super-G 2017 a devancé la Suissesse Michelle Gisin et l'Allemande Kira Weidle.

Après quatre podiums, elle la tient enfin cette première victoire. En forme lors des entrainements, Nicole Schmidhofer a profité des absences des favorites habituelles, Sofia Goggia et Lindsey Vonn, blessées, et d'une course parfaite pour remporter ce vendredi la première descente de Lake Louise. L'Autrichienne, à l'attaque de bout en bout, a devancé la Suissesse Michelle Gisin (+ 0''15) et l'Allemande Kira Weidle (+ 0''50) pour remporter son premier succès en Coupe du monde. La première Français, Romane Miradoli, prend la 16e place.

Vidéo - Une course parfaite pour un premier succès : Schmidhofer a créé la surprise à Lake Louise

02:07

La confirmation est en fin arrivée. Véritable prodige chez les juniors (championne du monde du Super-G et de géant en 2007), Nicole Schmidhofer a longtemps tardé à confirmer ses qualités en Coupe du monde, malgré un sacre mondial en Super-G à Saint-Moritz en 2017. Mais l'Autrichienne reste une candidate sérieuse lors des épreuves de vitesse. Avec l'absence des deux cadors de la saison passée, Lindsey Vonn et Sofia Goggia toutes deux blessés, il y avait un coup à jouer et elle a su profiter de l'aubaine. Partie prudemment, souvent devancée au deuxième intermédiaire, Schmidhofer a fait la différence dans le mur où son entrée très directe lui a permis de creuser de gros écarts. Un écart jamais comblé.

La déception Miradoli

On a pourtant longtemps cru que Michelle Gisin allait nous faire une "Max Franz". Partie avec le dossard 1, la Suissesse avait créé des écarts abyssaux avec ses concurrentes. La meilleure d'entre elles, Stéphanie Venier et son dossard 10, était à plus de quatre dixièmes. Mais c'était sans compter sur Nicole Schmidhofer, intouchable sur la piste canadienne. Très attendue après ses bons entraînements, la jeune Allemande Kira Weidle (22 ans) est, elle, venue compléter le podium (3e, + 0''50), malgré son dossard 20. La preuve qu'il y avait la place pour rentrer dans le top 10, même tardivement.

Mais les Françaises n'ont pas su exploiter l'opportunité. Pourtant à son aise lors du dernier entraînement (2e derrière … Schmidhofer), Romane Miradoli n'a pas confirmé ses bonnes dispositions lors de cette première descente canadienne du week-end, ne prenant que la 16e place (+ 2''07), à égalité avec l'Allemande Viktoria Rebensburg. Un résultat qui lui suffit malgré tout pour finir meilleure Française, devant Tiffany Gauthier (18e, + 2''10), seule autre Tricolore dans le top 30. C'est peu. Espérons que les Françaises feront mieux, dès samedi, lors de la deuxième descente canadienne.

0
0