Cette fois, c'est la bonne. Souvent placée depuis le début de la saison (trois top 10), Viktoria Rebensburg n'a fait qu'une bouchée de la concurrence dimanche. Sur un tracé très facile, l'Allemande a réalisé un festival pour facilement remporter le Super-G de Lake Louise. Elle a devancé la Suissesse Corinne Suter (+ 0''42) et l'Autrichienne Stephanie Venier (+ 0''53) pour s'offrir le 18e succès de sa carrière, le 4e dans la discipline. Mikaela Shiffrin s'est manqué (10e) alors que la Française Romanie Miradoli a dû se contenter de la 16e place.
Sur un tracé rapide mais très peu technique, Rebensburg a fait parler sa science de la glisse. Très rapidement aux commandes, l’Allemande ne s’est fait qu’une frayeur à mi-parcours dans une des rares portes techniques en dévers. Pour le reste, l’expérimentée allemande s’est focalisée à chercher de la vitesse dès que possible, un choix payant sur un Super-G aussi peu dessiné pour les techniciens. Pour le plus grand bonheur de la spécialiste du géant, qui prouve avec le temps qu’elle est aussi capable de briller dans cet exercice après avoir remporté la course de clôture à Soldeu plus tôt dans l’année.
Lake Louise
L'Amérique du nord n'accueillera pas d'étapes de la Coupe du monde cette saison
20/08/2020 À 15:07

Une leçon pour une première victoire cette saison : le Super-G de Rebensburg en vidéo

Derrière, les spécialistes n’ont pas été aussi brillantes qu’attendu. Mikaela Shiffrin a conclu sa semaine bredouille et avec une dixième place – le même résultat qu’en descente vendredi - loin de ses standards sur la discipline. Ses deux principales poursuivantes en Super-G la saison passée l’accompagnent en queue de Top 10 avec la huitième place de Nicole Schmidhofer et la neuvième place de Tina Weirather. Le principal danger de Rebesburg ce dimanche n’était pas attendu à pareille fête. A 23 ans, Nicol Delago s’est révélée en signant son premier podium en Super-G, un beau tour de force en partant avec le dossard 31. En retrait sur le haut de parcours, l’Italienne n’a eu de cesse de gagner en vitesse sans commettre d’erreur technique. Une deuxième place pleine de promesses, alors que Delago a déjà montré son talent sur le circuit européen.

Dossard 31, Delago se révèle pour grimper sur le podium

Chez les Bleues, Romane Miradoli n’est pas parvenu à rééditer son Top 10 de la descente de samedi et a pris la 17e place. Laura Gauche (26e) et Jennifer Piot (31e) sont encore plus loin, tout comme Ester Ledecka, championne olympique de l’exercice et seulement 30e dimanche.
Lake Louise
Le turbo puis les erreurs, Shiffrin n'a pas tenu la distance : sa descente en vidéo
07/12/2019 À 21:44
Lake Louise
Stratosphérique dans le Coach Corner, Schmidhofer a mis tout le monde d'accord
07/12/2019 À 21:42