Cette fois, c’est la bonne ! Alexis Pinturault s’est enfin imposé en géant parallèle en dominant ce vendredi l’épreuve de Lech, en Autriche. Le Français, qui en profite pour s’emparer de la tête du général, a dominé en finale le Norvégien Henrik Kritosffersen (+ 0’’11) pour s’offrir la 30e victoire de sa carrière en Coupe du monde, la première dans la discipline. Il devient ainsi le premier skieur de l’histoire à remporter une course dans 6 disciplines différentes. L’Allemand Alexander Schmid complète le podium.
Vous voulez suivre toute la saison de ski sur Eurosport ? Profitez de notre offre Black Friday
Lech
Pinturault : "Ce nouveau format est clairement mieux"
27/11/2020 À 18:29
Parmi les meilleurs du monde en géant et en slalom depuis des années, Alexis Pinturault n’avait encore jamais réussi à se régler sur les épreuves parallèles, où il ne comptait jusqu’ici qu’un seul podium (3e), acquis à Alta Badia en 2018. Mais le Français, 4e du géant d’ouverture à Sölden, avait abordé l’épreuve avec confiance et cela s’est ressenti dans son ski, très fluide et engagé, tout en étant très juste. Après avoir éliminé l’Autrichien Dominik Raschner (+ 0’’19) en huitièmes, le Tricolore s’est défait en quarts de la surprise suisse Semyel Bissig (+ 0’’14), finalement cinquième pour son 4e départ en Coupe du monde.

De la gestion puis du relâchement et Pinturault a résisté à Kristoffersen : son succès en vidéo

Ne manque plus que la descente

En demi-finale, Pinturault a eu fort à faire face à l’Allemand Alexander Schmid, toujours à l’aise dans cette discipline, mais le Tricolore n’a pas craqué, au contraire de l’Allemand, qui n’a pas fini. Schmid se consolera en décrochant face à Pertl le deuxième podium de sa carrière. Mais le Français en voulait plus, il voulait gagner cette finale face à son meilleur ennemi, Henrik Kristoffersen. Une finale qui offrait à son vainqueur un premier succès cette saison mais aussi la tête du général de la Coupe du monde. Sur le parcours bleu en première manche, le skieur de Courchevel est parti tambours battants pour devancer le Norvégien (+ 0’’16), coupable de nombreuses petites fautes. Plus juste sur le tracé bleu, le champion du monde 2019 de géant a semblé capable de refaire son retard mais Alexis Pinturault en voulait plus et a su lui résister sur le bas (+ 0’’11).
Avec cette première victoire de la saison, le Français s’empare donc des commandes du général - négligeable à ce stade de la saison certes - devant Kristoffersen alors que le tenant du titre Kilde, sorti dès les 8es de finale par Hirschbuhel, signe la mauvaise opération du jour. Mais Pinturault rentre surtout dans le cercle fermé des skieurs à s’être imposé au moins à 30 reprises en Coupe du monde. Un cercle toujours plus ouvert que l'autre rejoint ce vendredi par le skieur de Courchevel, devenu à Lech le premier à s’imposer dans six disciplines différentes, après ses succès en Super-G, géant, slalom, combiné et City Event. Les autres Français qualifiés pour la phase finale, Thibaut Favrot et Mathieu Faivre, ont été éliminés dès les huitièmes, respectivement par Gino Caviezel (6e au final) et Stefan Luitz (7e).

Pinturault : "Ce nouveau format est clairement mieux"

Lech
De la gestion puis du relâchement et Pinturault a résisté à Kristoffersen : son succès en vidéo
27/11/2020 À 18:13