Les jours se suivent, les épreuves changent mais le vainqueur reste la même. Jamais impériale mais jamais battue, Petra Vlhova s’est encore imposée à l’occasion du géant parallèle de Lech, en Autriche, sa troisième victoire de la saison. En quatre courses, de quoi largement dominer le général de la Coupe du monde. Elle devance l’Américaine Paula Moltzan, qui a chuté en finale, et la Suissesse Lara Gut-Behrami, vainqueur de Sara Hector en finale de classement.
En l’absence de Mikaela Shiffrin, qui avait décidé de faire l’impasse pour s’entraîner, Petra Vlhova était l’immense favorite de ce géant parallèle. Elle a largement assumé, même si la manière a parfois laissé à désirer. Si elle n'a pas été aussi convaincante sur les skis qu’elle avait pu l’être à Levi le week-end dernier, la Slovaque n’en a même pas eu besoin.
Lech
Pinturault : "Ce nouveau format est clairement mieux"
27/11/2020 À 18:29

Un finish de folie inattendu : la qualification en quart de Vlhova en vidéo

Appliquée en qualifications (3e temps), elle aura souffert tour après tour, que ce soit face à Adriana Jelinkova (+ 0’’04) en huitièmes, face à Federica Brignone (+ 0’’04) en quart et encore plus face à Sara Hector (+ 0’’01) dans une demi-finale qu’elle aura longtemps semblé perdre.

Premier podium en carrière pour Moltzan

Mais Vlhova est la meilleure skieuse du monde depuis le début de la saison, et cela aide aussi pour s’en sortir. Notamment sur le plan mental. Cela s’est vu en finale. Opposée à la surprise du jour Paula Moltzan, vainqueur notamment de Marta Bassino et Lara Gut-Behrami, la Slovaque n’a pas souffert de la pression, contrairement à l’Américaine, tombée en deuxième manche alors qu’elle semblait partie pour s’imposer.

Une chute de Moltzan et Vlhova s'offre son troisième succès de la saison : la finale en vidéo

Mais Moltzan se contentera déjà bien volontiers de cette 2e place, le premier podium de sa carrière en Coupe du monde. Vainqueur elle de sa troisième course déjà cette saison, après les deux slaloms de Levi, Petra Vlhova s’envole au général de la Coupe du monde, avec 360 points, soit près de deux cents unités d’avance sur sa dauphine.
Candidates elles aussi au gros globe, les Italiennes Federica Brignone et Marta Bassino ont limité la casse à Lech, en marquant des points importants avec leurs respectives 7e et 5e places. En grande forme et impressionnante en huitièmes et quart de finale, Lara Gut-Behrami pourra sans doute regretter sa demi-finale ratée face à Paula Moltzan.
Son récital final face à Sara Hector (+ 0’’34) lui offre toutefois la 3e place, son premier podium depuis les épreuves de Crans-Montana, la saison passée. De quoi retrouver la confiance avant les Super-G de Saint-Moritz dans dix jours. Déception en revanche côté français. Seule Coralie Frasse-Sombet s’est qualifiée pour la phase finale, avant d’être logiquement sortie dès le premier tour par Lara Gut-Behrami.
Lech
De la gestion puis du relâchement et Pinturault a résisté à Kristoffersen : son succès en vidéo
27/11/2020 À 18:13
Lech
Pinturault, un trentenaire dans l'histoire
27/11/2020 À 18:08