Journée de première à Lech. L’unique parallèle dames de la saison s’est achevé par un podium complètement inédit avec la victoire d’Andreja Slokar. La Slovène de 24 ans, qui n’était jamais entrée dans un Top 5 en Coupe du monde, a décroché le premier succès de sa carrière. Slokar a devancé les Norvégiennes Thea Louise Stjernesund, qu’elle a renversée en finale, et Kristin Lysdahl, qui montent elles sur leur premier podium. Seule Française engagée en phase finale, Coralie Frasse Sombet a été éliminée d’entrée, par la futur vainqueure, tout comme la Suissesse Lara Gut-Behrami, qui manque l’occasion de s’emparer de la tête de la Coupe du monde, toujours dominée par Shiffrin, absente ce samedi.
Le film de la course
Skieuse la plus rapide lors des qualifications du matin, invaincue depuis le début de la phase finale, Thea Louise Stjernesund a sans doute cru avoir fait le plus difficile dès la première manche de la finale en devançant Slokar (+ 0''12) en étant sur le parcours rouge, réputé moins rapide, notamment sur le bas. Mais c’était oublier la journée de la Slovène, qui a passé son temps à surprendre son monde sur celui-ci. Notamment les Norvégiennes. Après avoir éliminé Coralie Frasse Sombet (finalement 10e, son troisième Top 10 en carrière) au premier tour et la Suédoise Sara Hector – pourtant habile dans la discipline - en quart de finale, Andreja Slokar a sorti Kristin Lysdahl, grâce à une énorme seconde manche sur le tracé rouge.
Lech
Un duel autrichien pour épilogue : la victoire de Hirschbuehl en vidéo
14/11/2021 À 17:25

Lysdahl peut lever les bras : Bassino et un podium à son tableau de chasse

Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !

Elle n’avait jamais fait mieux que 8e

Pourtant, la Norvégienne aura été la seule à aller plus vite que Slokar sur ce parcours (23''99 en demie, juste devant les 24''02 de la Slovène en finale) mais ça n’aura pas suffi. Les 12 centièmes d’avance de Stjernesund non plus n’ont pas résisté à la furia de Slokar sur le tracé rouge. Pleine d’engagement, parfois à la limite, la Slovène a pris tous les risques pour remonter la Norvégienne sur la fin et décrocher le premier succès de sa carrière. Et dire que son meilleur résultat jusqu’ici était une 8e place, décrochée en slalom à Lenzerheide en mars dernier. Mais c’était son jour et Stjernesund devra se contenter du podium, leur podium en Coupe du monde. Comme Kristin Lysdahl, vainqueur dans la petite finale de l’une des championnes du monde en titre, l’Italienne Marta Bassino.
L’autre co-championne du monde en titre de la discipline, l’Autrichienne Katharina Liensberger, a subi la loi de Sara Hector dès le premier tour, à la suite d’une grosse faute. Une grosse déception qu’a également connu Lara Gut-Behrami, éliminée d’entrée par la Norvégienne de 21 ans Marte Monsen. En l’absence de Mikaela Shiffrin ou encore Petra Vlhova, la Suissesse manque ainsi l’occasion de prendre les commandes de la Coupe du monde. Un leadership qui échoue donc à Andreja Slokar (118pts), qui devance l’Américaine (100pts). Comme si la victoire ne suffisait pas. Décidément, la journée aura été parfaite pour la Slovène.
Lech
Hirschbuehl sacré à la maison, les Français passent au travers
14/11/2021 À 16:29
Lech
Une porte traversée et Pinturault manque le tableau final
14/11/2021 À 12:10