Jusqu'au 21 mars, l'abonnement à l'application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre vos événements préférés en LIVE et sans PUB
Entame de scénario idéale pour Alexis Pinturault. Alors qu’il dispute sans doute la course la plus importante de sa carrière, avec en jeu le gain des petit et gros globes ce samedi, le Français a écrasé la première manche du géant de Lenzerheide en repoussant son grand rival Marco Odermatt à 1”66. Seul l’Autrichien Stefan Brennsteiner (+0"81) a su concéder moins d’une seconde au skieur de Courchevel. Les deux autres Français au départ de cette avant-dernière course de l’hiver, Thibaut Favrot (5e à 1"31) et Mathieu Faivre (8e à 1"53), ont été suffisamment solides pour rester candidats au podium avant le run décisif, prévu à 12h.
Lenzerheide
Récitals, coup de pouce et consécration finale : Les 7 moments de la saison de Pinturault
21/03/2021 À 18:56
C'est un gouffre qui sépare Pinturault des autres meilleurs géantistes de la planète à l'issue de cette première manche. Le Français, qui fête ses 30 ans ce samedi, s'est parfaitement accommodé de l'immense pression pesant sur ses épaules pour prendre une très belle option sur la victoire, pour la course du jour mais aussi les petit et gros globes.

A 1"66 de Pinturault, Odermatt prend un coup sur la tête en 1re manche

Odermatt au pied du mur

Parti avec le dossard 1, sur un tracé dessiné par l'entraîneur des Français Romain Velez, "Pintu" a tenu bon dans le mur du haut de la piste Silvano Beltrametti avant de faire la différence, porte après porte, jusqu'à l'arrivée. Dossard 3, Odermatt, qui restait sur une victoire à Kranjska Gora, a allumé du vert au 1er inter (9 centièmes d'avance) avant de subir la loi du Français. Assez durement d'ailleurs, puisqu'il n'occupe que la 10e place provisoire, à égalité avec Leif Kristian Nestvold-Haugen, victorieux la veille du Team Event avec la Norvège.
Si les positions restaient ainsi à l'issue de la seconde manche, Pinturault remporterait à la fois le classement général et celui du géant. Ce serait pour chacun des deux globes une première pour le Français, qui n'a dans sa riche carrière remporté que des globes en combiné (4).
Le Français compte 31 points d'avance au général sur Odermatt. S'il s'impose et que le Suisse ne finit pas dans le top 8, Pinturault sera officiellement le premier Français vainqueur du gros globe depuis Luc Alphand (1997). Mais l'essentiel réside plus simplement à rester en tête à l'issue de ce géant, à garder au moins un point d'avance sur le Suisse. Car dimanche, lors du slalom qui viendra clore la saison, il est très peu probable qu'Odermatt finisse dans le top 15 qui octroie des points. Le Suisse n'a jamais pris le moindre départ en coupe du monde en slalom.
Pour le petit globe du géant, Pinturault n'a que 25 points de retard. S'il s'impose et qu'Odermatt ne parvient pas à faire 2e, la victoire reviendra également au Français. Il ne reste plus qu'à enfoncer le clou.
Lenzerheide
Pinturault: "Malgré ma fatigue, je voulais finir en beauté sur le slalom"
21/03/2021 À 14:16
Lenzerheide
Dernier run festif avec du champagne à l'arrivée : Grange part à la retraite heureux
21/03/2021 À 13:31